1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 03:00
 
 

Le Domaine de Marie-Antoinette

 

 

LA DEMEURE DE LA REINE. Du Petit Trianon aux jardins de la Reine, en passant par le Hameau, le Domaine dévoile toute l’intimité de Marie-Antoinette. L'épouse de Louis XVI aimait retrouver en ces lieux les plaisirs d'une vie simple et champêtre, loin des fastes de Versailles.

 

Le Petit Trianon et son parc sont indissociablement liés au souvenir de la reine Marie- Antoinette. Elle est la seule reine qui ait imposé son goût personnel à Versailles. Bafouant la vieille cour et ses traditions, elle tient à vivre comme elle l'entend. Dans son domaine de Trianon que Louis XVI lui a offert, elle trouve le havre d'intimité qui lui permet d'échapper à 1'Etiquette. Nul ne peut y pénétrer sans son invitation.

 

Depuis sa restauration en 2008, le domaine a retrouvé sa cohérence en tant que lieu réservé et préservé, centré sur son château. Ce dispositif donne à voir l'éclectisme et le raffinement de Marie-Antoinette, un art de vivre l à une liberté de penser car l'esprit des Lumières n'était pas absent de ces lieux.

 

 

 

Le Petit Trianon

 

 

LE CHATEAU DE LA REINE. Si Madame de Pompadour, qui souhaitait « désennuyer le roi », fut l’instigatrice de ce petit château que Gabriel édifia dans les années 1760, c'est le souvenir de Marie-Antoinette qui plane sur l'édifice. En 1774, Louis XVI offrit le domaine de Trianon à la Reine qui put y mener une vie éloignée - trop éloignée pour certains - de la Cour.

 
 

Le château du Petit Trianon a été construit selon la dernière mode, dite « à la grecque » et reprenant les principes antiquisants. Du rez-de-chaussée à l'étage de l'attique, l'architecte Ange-Jacques Gabriel réalise ici son chef-d’œuvre. Sobriété, richesse raisonnée de l'ornement, ordre et perfection caractérisent cette nouvelle manière de bâtir. La rupture avec le style rocaille se retrouve à l'intérieur, en particulier dans le décor de boiseries d'une élégance exceptionnelle. Au premier étage, les salons de réception et appartements de la Reine accueillent les visiteurs avant qu'ils ne découvrent l'entresol puis les appartements du Roi, situés au dernier étage.

 

Entouré de jardins, le Petit Trianon est visible de tous côtés, forme qui connaitra un grand engouement à la fin du 18ème siècle. Les quatre façades sont différentes. Face au Jardin français, s'élève la plus riche, ornée de colonnes, inspirée des temples antiques. La simplicité de celle située au Nord rappelle qu'elle correspond à l’arrière du château qui donnait à l'origine sur les serres du Jardin Botanique, remplacé sous Louis XVI par le Jardin Anglais.

 

 

 

Le Hameau de la Reine

 

 

Marie-Antoinette, cherchant à fuir la Cour de Versailles, commande en 1783, son Hameau. Elle y retrouve régulièrement les charmes de la vie paysanne, entourée de ses dames de compagnies. L'ensemble devient d'ailleurs une véritable exploitation agricole, dirigée par un fermier, dont les produits alimentaient les cuisines du Château.

 

 

LE VILLAGE DE LA REINE. A peine le premier jardin aménagé aux abords du Petit Trianon fut-il terminé que Marie-Antoinette songea à en établir un second, dans son prolongement vers la porte Saint-Antoine. Sur ce nouveau territoire, la Reine développa un aspect déjà antérieurement ébauché par Louis XV à la Ménagerie de Trianon : le goût rustique. Entre 1783 et 1787, le Hameau fut donc réalisé dans l'esprit d'un véritable village normand, avec un ensemble de onze maisons réparties autour du Grand Lac. Cinq d'entre elles étaient réservées à l'usage de la Reine et de ses invités : la Maison de la Reine, le Billard, le Boudoir, le Moulin et la Laiterie de Propreté. Tandis que quatre maisons étaient réservées à l'occupation paysanne : la Ferme et ses annexes, la Grange, le Colombier et la Laiterie de Préparation. La Ferme était située à l'écart du village et abritait un cheptel varié : petit troupeau de huit vaches et d'un taureau, dix chèvres et des pigeons. Une maison était réservée à l'usage domestique : le Réchauffoir, où étaient préparés les plats pour les dîners donnés à la Maison de la Reine ou au Moulin.

 

Chaque maison avait son petit jardin, planté de choux pommés de Milan, de choux-fleurs et d'artichauts, entouré d'une haie de charmille et clos d'un palis de châtaignier. Les rampes des escaliers, galeries et balcons étaient garnies de pots en faïence de Saint-Clément, aux couleurs blanche et bleue, contenant jacinthes, quarantaines, giroflées ou géraniums. De petits vergers étaient plantés de pommiers et cerisiers. Sur les murs des maisons et les berceaux ombrageant certaines allées, couraient des plantes grimpantes. Une escarpolette fut aménagée en 1785 pour les enfants royaux, puis rapidement démontée. En 1788, un jeu de boules fut également aménagé. La Tour de Malborough, sorte de phare dominant les bords du Grand Lac, était utilisée pour le départ des promenades en barque ou des parties de pêche.

 

La Maison de la Reine. Cette construction est l'édifice le plus important du Hameau. Il comporte en réalité deux bâtiments distincts et reliés par une galerie de bois, décorée de pots de fleurs en faïence blanche et bleue au chiffre de Marie-Antoinette : à droite, la maison de la Reine proprement dite, comprenant au rez-de-chaussée une salle à manger et un cabinet des jeux, et a l’étage un grand salon, un petit salon et un cabinet chinois ; à gauche, la maison du Billard, comprenant au rez-de-chaussée une sale de billard, et à l'étage un petit appartement. Du haut de la galerie, la châtelaine de Trianon, simplement vêtue d'une robe de mousseline blanche et coiffée d'un chapeau de paille, pouvait suivre des yeux les travaux de champs.

 

 
 
 
 
Publié par SORTIES POUR TOUS - dans Loisirs
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Site

  • : Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • : "SORTIES POUR TOUS" est une association de la loi de 1901 dont le but est d'organiser, à des tarifs négociés de groupe, des sorties diverses et distrayantes dans une ambiance de convivialité.
  • Contact

Historique Des MAJ

Dernière Mise A Jour du Site le : Mardi 5 Septembre 2017

Rechercher Sur Le Site

Nous Ecrire / Adhérer

Pour écrire à l’Association OU réserver une sortie, cliquer ICI, puis indiquer vos noms, prénoms et e-mail.

 

Pour adhérer à l’Association, chèque d’adhésion, 3 enveloppes timbrées,… détail.

Eliane / Création

Eliane a créé l'Association, il y a bientôt 20 ans, par hasard ... Au départ, un groupe de copines, devenu de plus en plus grand, ... de bouches à oreilles, de sorties en sorties, l'Association s'est développée ... Suite ...

Sorties 2008/2017

Sorties 2008/2009

Sorties 2009/2010

Sorties 2010/2011

Sorties 2011/2012

 
Momo
Pinder