1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 06:00

 

Le Château de Bagatelle

 

Résultat d'un pari entre Marie-Antoinette

et le Comte d'Artois, qui avait acquis le domaine en 1775,

cette bagatelle surgit miraculeusement de terre

en soixante-quatre jours !

 

 

Vous serez charmés par le doux murmure de l'eau, qui accompagne vos pas, dans la partie paysagère du parc. Le décor est si parfaitement romantique, qu'il en devient presque irréel. Petits ponts, rochers, grottes, miroirs d'eau et cascades artificielles sillonnent sous le couvert boisé d'arbres gigantesques. Un peu plus loin, vers le Nord, un araucaria du Chili mérite tout votre respect … ce conifère peuplait déjà nos continents il y a 150 millions d'années ! Un hêtre pleureur de seulement 140 ans balance délicatement ses branches vers le bassin des Nymphéas, émaillé de lotus et de nénuphars.

 

Vous découvrirez une pagode de style chinois datant du 19ème siècle. Le parc est ponctué de petits jardins regroupant les fleurs par espèces : le jardin des iris, le jardin des plantes vivaces, le jardin des Présentateurs, où ont lieu des expositions horticoles. Il abrite également un potager et une jolie collection de clématites.

 

Ne soyez pas étonné d'y croiser ça et là des paons se pavanant sans être gênés par votre présence. Ils aiment être admirés et choisissent les espaces dégagés. Face à l'orangerie, un magnifique parterre fleuri aux couleurs chatoyantes, préparent vos yeux à l'éclat incomparable des rosiers de Bagatelle, plus de 1 200 variétés. Magnifique roseraie, l’une des plus vastes et ancienne du pays.

 

En 1775, Charles, comte d'Artois, frère de Louis XVI, acquiert un petit château construit vers 1720 dans le bois de Boulogne et qui avait été un lieu de libertinage bien connu, d'où le surnom qui lui avait été donné. En effet, le mot « bagatelle » désigne au 18ème siècle une chose frivole ou de peu de prix, ou la galanterie. Il paria avec Marie-Antoinette qu'il ferait reconstruire le château en deux mois. Commencé le 21 septembre 1777, le chantier fut achevé à temps pour l'inauguration le 26 novembre.

 

Le parc fut conçu dans un style anglo-chinois typique de cette époque. L'art du jardin vivait alors de profonds changements, en réaction à l'extrême rigorisme des jardins à la française du 17ème siècle. On inventait des paysages théâtraux inspirés des peintures oniriques. Les commerçants qui revenaient de Chine, rapportaient des images de pagodes chinoises, que l'on voulait reproduire …

 

Le parc et le château de Bagatelle échappèrent de justesse aux destructions de la Révolution. Ils subirent de multiples métamorphoses, passant de mains en mains. L'orangerie date de 1865, la grille d'honneur de 1860 et les écuries de 1864. Ce joyau fut racheté par la Ville de Paris en 1905, qui confia sa réhabilitation au conservateur des jardins de Paris. Il s'attacha à faire du parc un jardin de collections botaniques, sans détruire l'harmonie des aménagements précédents. Il transforma les zones vivrières du parc en jardins de présentation, pour y exposer des collections de roses, d'iris, de plantes vivaces, de clématites, de pivoines … C'est à lui que nous devons la célèbre roseraie de Bagatelle, qui donne lieu chaque année à un concours international, et cela depuis 1907 !

      

Wikipédia - Le Parc de Bagatelle

 

Photos de la Roseraie du Parc de Bagatelle

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 05:30

 

RUEIL-MALMAISON

sur les traces de JOSEPHINE & BONAPARTE

 

Chateau-de-la-Malmaison.jpgCHATEAU DE LA MALMAISON

 

Aménagé entre 1800 et 1802 par les architectes Percier et Fontaine à partir d'une vieille demeure du XVIIème siècle, le Château de Malmaison acquis par Joséphine de Beauharnais qui recherchait une terre aux environs de Paris, est un exemple unique de style consulaire. Elégant et raffiné, d'esprit encore très proche de celui du XVIIIème siècle, le décor intérieur n'a rien de l'emphase que prendra plus tard le style Empire.

 

Le Musée National du Château de Malmaison fait pénétrer le visiteur dans l'intimité de Bonaparte et de Joséphine. La fascination exercée par ce musée provient de son atmosphère et du caractère d'authenticité qu'il a conservé.

 

Il fut habité sous le Consulat par Joséphine et Bonaparte. De 1800 à 1802, il fut ainsi, avec le palais des Tuileries, le siège du gouvernement de la France. Se succédaient alors réunions de travail, réceptions officielles ou privées, concerts, bals et jeux champêtres.

 

Après son divorce, en 1809, Joséphine a continué de vivre dans cette demeure où elle a apposé la marque de sa personnalité. Nombre d'œuvres d'art ont pu reprendre leur place. On voit toujours au premier étage la chambre dans laquelle Joséphine s'est éteinte le 29 mai 1814.

 

 

CHATEAU DE LA PETITE MALMAISON Chateau-de-la-petite-Malmaison.jpg

 

Joséphine fit construire le domaine de la Petite Malmaison en 1805, par l’architecte Berthault. Entourée d’arbres centenaires, La Petite Malmaison garde l’attrait des maisons animées et le charme d’une maison particulière.

 

L’Impératrice s’attacha de tout son cœur à l’embellissement et à la décoration de cette Petite Malmaison, notamment, en transformant une partie de la bâtisse en grande serre chaude dans le but d’y faire pousser des plantes tropicales et extrêmement rares. Pour cela, elle fit appel à des artistes de renom tels que le marbrier Gilet et l’ébéniste Jacob Desmalter. Son aquarelliste botaniste P.J. Redouté y créa ses plus belles roses.

 

Aujourd’hui, demeure privée, la Petite Malmaison a su conserver son charme d’antan et évoque beaucoup le souvenir de l’Impératrice botaniste passionnée.

 

Le Site du Château de Malmaison

 

Wikipédia - Le Château de Malmaison

 

 

Le Château de la Petite Malmaison

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 05:00

 

Orléans, Ville d’Art et d’Histoire

 

Capitale de la Région Centre, en bordure de Loire, mais aussi proche de la Beauce, de la Sologne et de la Forêt d'Orléans, Orléans se situe à une heure de Paris. Libérée par Jeanne d'Arc en 1429, héroïne qu'elle commémore chaque année lors de fêtes tradition.

 

Orléans la superbe se niche dans une boucle de la Loire,

intime et vivante à la fois avec ses quartiers anciens,

ses façades Renaissance, ses hôtels particuliers, ses collections d'art

et ses parcs d'agrément aux somptueuses floraisons.

 

L’Hôtel Groslot Jacques Groslot fit construire à la Renaissance cette maison qui, après la Révolution, devint l'Hôtel de Ville. Pour mieux répondre à ses nouvelles fonctions, l'hôtel fit alors l'objet de profonds remaniements, notamment l'ajout de deux ailes. La statue de Jeanne d'Arc qui orne son perron date, quant à elle, du milieu du 19ème siècle. Elle est l'œuvre de la princesse Marie d'Orléans. Des pièces remarquables. La décoration intérieure, réalisée entre 1850 et 1854, est signée Albert Delton. Elle est de style gothique "troubadour", style dont l'architecte Viollet-Le-Duc s'était fait le champion. Ses salons s'enorgueillissent de plusieurs pièces remarquables : un coffre en bois offert par Louis XI aux chanoines de Saint-Aignan, un autre datant du 16ème siècle, ainsi que divers tableaux dont l'un, ouvre de Dupuy, relate la mort du roi François II en ces lieux.

 

Cathedrale-d-Orleans.jpg

 

La Cathédrale Sainte-Croix – En 1278, l’ancien édifice s'écroula en partie, il fut décidé d'élever une nouvelle cathédrale. Sa construction, de style gothique, s'étendit sur environ deux siècles. Les guerres de Religion eurent presque entièrement raison de lui : en 1568 les huguenots firent sauter les piliers de la croisée, entraînant la ruine du transept. L'Etat finance la reconstruction. Henri IV, en compagnie de Marie de Médicis, inaugura le chantier le 18 avril 1601. Les premiers travaux portèrent sur l'achèvement du chœur, pour lequel les chapelles médiévales qui n'avaient pas été détruites servirent de modèle. Il fallut en revanche imaginer à nouveau la voûte, puisqu'il n'en subsistait rien. Les architectes s'inspirèrent de celle de Notre-Dame de Cléry, toute proche d'Orléans. Les façades du transept furent construites entre 1627 et 1680. Louis XIV qui régnait alors sur la France « laisse sa patte ». Pour lui rendre hommage, un soleil à son effigie fut d'ailleurs ajouté aux rosaces du transept, accompagné de sa devise "Nec pluribus impar" (au-dessus de tous). À partir de 1702, l'architecte Jacques V Gabriel confia au sculpteur Jules Degoullons la réalisation des stalles et lambris du chœur. L'inauguration officielle du portail de la cathédrale eut lieu le 8 mai 1829, à l'occasion du quatrième centenaire de la délivrance d'Orléans par Jeanne d'Arc.

 

Les Quartiers Malgré les destructions de la seconde guerre mondiale, Orléans est composée de quartiers dont l'unité architecturale étonne, depuis le vieil Orléans jusqu'aux artères percées du 18ème au 20ème siècle. Le cœur d'Orléans a été entièrement réhabilité, donnant au centre un visage plus animé et attractif.

 

 

Parc floral de la Source - ImageParc Floral de la Source 

 

C’est en 1963, dans le cadre de la création du quartier de La Source conçu sur le modèle des villes nouvelles par l’architecte Louis Arretche, que le Parc Floral voit le jour. Localisé le long de la Vallée de la Loire, inscrite depuis novembre 2000 au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est alors le poumon vert de ce territoire fraîchement urbanisé qui se réclame "cité pilote du 21ème siècle".

 

Né d’un projet précurseur et ambitieux, le Parc Floral qui est simultanément lieu de contemplation, de préservation mais aussi d’expérimentations évolue constamment pour rester en phase avec son temps. Son histoire, perpétuellement inachevée, s’écrit chaque jour. C’est ce qui confère à ce lieu son caractère unique. Sa spécificité naît de la conjugaison harmonieuse d’éléments plus anciens et d’autres de conception récente. 35 hectares de nature pour le plaisir des passionnés de jardin et des promeneurs.

 

Le Parc Floral de la Source, qui épouse la forme d’un site naturel, est composé d’espaces où se juxtaposent les mondes végétal, minéral et animal. Sa situation géographique singulière, à la lisière entre le coteau de Sologne et la plaine du Val de Loire, donne à son paysage un relief particulier. En son centre, après un parcours souterrain de plusieurs kilomètres, émerge la source du Loiret.

 

Au rythme des saisons se succèdent les floraisons, d’abord dans les sous-bois puis dans les jardins ou le long des allées, renouvelant ainsi continuellement la physionomie du domaine. Tout au long de l’année le Parc Floral de la Source s’offre à vous. Dans ce havre de paix à choix multiples, vous pouvez passer quelques heures ou la journée.

 

Afin de profiter de nouvelles perspectives sur les arbres et les jardins, nous vous invitons à quitter les allées au profit des sentiers et à traverser les pelouses. Flânez au gré de vos envies dans le jardin de la source, la roseraie du miroir, la serre aux papillons, le jardin d’iris ou le jardin de dahlias … Explorez le jardin de rocaille et ses prairies fleuries. Suivez les parcours saisonniers ou thématiques à la découverte des plantes venues d’ailleurs, du patrimoine hydraulique du Parc Floral ou de la faune sauvage qui habite les lieux.

 

Aujourd’hui, le Parc Floral de la Source s’inscrit dans une démarche de restauration, de préservation et de bonnes pratiques de l’environnement. Un endroit à fréquenter seul ou à découvrir en famille et entre amis. Ce parc paysager ponctué de jardins où sont mis en scène végétaux ou animaux propose une infinie variété de niveaux de lecture et de plaisirs. Ludique, botanique, artistique, thématique, didactique, esthétique, biologique…

 

Nombreux Jardins, Serre aux Papillons, Volière, Ménagerie, …

 

       Parc-Floral-La-Source.jpg

 

Le Parc Floral de la Source

 

 

Wikipédia - La Cathédrale d'Orléans 

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 04:30

 

Personne n'est parfait - AfficheCORINNE TOUZET

 

JEAN-LUC

REICHMANN

 

PERSONNE

n’est

PARFAIT

 

de SIMON WILLIAMS

mise en scène par

ALAIN SACHS

 

 

Un pauvre statisticien abandonné par sa femme, élevant seul leur adolescente de fille, ayant en pension son vieux filou de père, écrit à ses heures perdues et en cachette, des romans de gare en espérant se faire publier un jour et arrondir ses fins de mois… Après avoir envoyé bon nombre de manuscrits restés sans réponse, la chance lui sourit. Son roman est sélectionné par une maison d’édition ! Mais l’ayant signé d’un pseudonyme féminin pour satisfaire les critères impératifs du concours, cette chance vire rapidement au cauchemar quand l’éditrice exige de le/la rencontrer. Et le voilà contraint de se travestir en une vieille dame fantasque pour pouvoir signer les contrats… C’était sans compter que l’éditrice serait aussi charmante et qu’il en tomberait immédiatement amoureux devant les yeux ahuris de sa fille et de son père qui vont, bien sûr, mettre leur grain de sel…

 

Il y a dans cette comédie romantique, une légèreté, une fantaisie, et un charme qui nous font fondre de tendresse pour ces quatre personnages remplis d’humanité joyeuse et rassurante.

 

Wikipédia - Corinne Touzet

 

 

Wikipédia - Jean-Luc Reichmann

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 04:00

 

Sous le haut patronage de Madame Carla Bruni-Sarkozy.

 

YSL RETROSPECTIVE

 

Exposition Yves Saint Laurent

 

 

La Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent et le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, présentent la première rétrospective sur l'œuvre d'Yves Saint Laurent. Plus de 300 modèles de haute couture et prêt-à-porter sont exposés depuis les débuts du couturier chez Dior en 1958, avec la fameuse collection "Trapèze", jusqu'à la splendeur des robes du soir de 2002.

 

De nombreuses photographies et films illustrent le contexte historique, la construction du style Yves Saint Laurent et les fondements de son œuvre.

 

En 40 ans de création, Yves Saint Laurent a révolutionné la garde-robe de la femme en empruntant au vestiaire masculin le smoking, le tailleur pantalon et la saharienne pour en vêtir les femmes : il fit ainsi passer les attributs du pouvoir d'un sexe à l'autre.

 

S'inspirant de la rue (collection scandale 1971), de ses voyages imaginaires (Russie, Chine, Inde, Espagne, Japon, Afrique et Maroc) et de son dialogue avec l'Art (Mondrian, Picasso, Matisse, Van Gogh), Yves Saint Laurent n'a cessé "de faire de la mode une fête".

 

   

Logo-Yves-Saint-Laurent.jpg Yves Saint-Laurent Affiche-Yves-Saint-Laurent.jpg

 

 

UNE MODERNITE INTEMPORELLE

 

En 1961 Yves Saint Laurent décide de créer sa maison de couture. Voilà bientôt un peu moins de cinquante ans, le 29 janvier 1962 qu’Yves Saint Laurent révèle sa première collection haute couture. A 26 ans, il crée un choc culturel en présentant en ouverture de son premier défilé haute couture, un ensemble caban pantalon directement inspiré de la veste du marin pêcheur. Tout un manifeste !

 

A l’occasion de cette rétrospective, 300 créations haute couture et 7 de prêt-à-porter ont été choisies pour illustrer son parcours créatif qui révolutionna la mode pendant plus de quarante ans.

 

Au-delà de cet hommage à l’un des plus grands créateurs de mode du 20ème siècle, cette exposition montre la modernité intemporelle du style d’Yves Saint Laurent qui disait de son métier :

 

"J'ai toujours placé au-dessus de tout le respect de ce métier, qui n'est pas tout à fait un art mais qui a besoin d'un artiste pour exister."

   

  

 Wikipédia - Yves Saint-Laurent

   
Le vernissage de l'Exposition Saint-Laurent   

  
L'Exposition Saint-Laurent au Petit Palais

 

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 03:30

 

Chez Michou - LogoCabaret « Chez Michou »

Des soirées inoubliables

 

Si vous aviez mille et une nuits pour vous offrir toutes les joies, tous les plaisirs de la vie, il faudrait absolument en passer une chez MICHOU ... L'amitié est la plus belle des habitudes, MICHOU peut se vanter d'avoir sous ses lustres la plus chaleureuse, la plus spirituelle équipe d’habitués de la capitale ... Je suis surpris de constater qu'après cinquante soirées chez MICHOU, je ne suis pas encore arrivé à m'en lasser.

 

Le rire est à l'homme d'aujourd'hui une nourriture indispensable. Faut-il encore savoir le choisir, qu'il ne soit ni vulgaire, ni facile... et si vos nuits blanches ont besoin d'un peu de couleurs venez chez MICHOU.

 

Bernard DIMEY, Montmartrois, auteur-parolier, Mon truc en plume, Syracuse, …

 

Chez Michou - Presse

Chez Michou - Bande

   

Chez Michou

 

 

Wikipédia - Michou

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 03:00

 

Promenade-découverte au cœur de 2 villages du 15ème arrondissement.

Un petit tour dans les anciennes communes de Grenelle et Vaugirard,

pour découvrir les ateliers d’artistes et les coins de verdure

qui ont su résister à la fièvre constructrice et immobilière

de l’un des plus vastes arrondissements de la capitale.

 

Grenelle & Vaugirard, 2 anciennes communes françaises du département de la Seine entièrement annexées en 1860 par Paris. Elles forment depuis un quartier parisien du 15ème arrondissement.

 

Aujourd’hui, une partie du quartier est occupée par le nouveau quartier de Beaugrenelle, construit dans les années 70. Une autre partie du quartier est occupée par le nœud commerçant autour de la rue des Entrepreneurs et de la rue du Commerce.

 

Vaugirard apparaît au 13ème siècle avec les Bénédictins de Saint-Germain-des-Prés qui défrichèrent et y apportèrent la prospérité. Des habitants s'étaient rapprochés des terres cultivées par les moines. En mémoire de l'abbé Gérard de Moret, prieur de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés sous Saint Louis, cet endroit jusqu'alors dénommé vallée des étables devient le val Gérard puis Vaugirard. La première église fut érigée en 1342, elle était dédiée à Notre-Dame. Elle se trouvait à l'emplacement de la place Henri Rollet. Il resta un village paisible jusqu'à la Révolution, consacré au maraîchage et aux carrières (pierre, sable et glaisière avec la célèbre "terre de Vaugirard"). En 1790, les citoyens de Vaugirard furent les premiers parisiens à élire (spontanément) une municipalité. L'ancienne rue principale du village de Vaugirard a donné son nom à la rue de Vaugirard, la plus longue de Paris et qui s'étend du 15ème au 6ème arrondissement, et sa mairie a cédé la place à la mairie du 15e arrondissement de Paris. En 1825, Vaugirard compte 6500 habitants. En 1830, Grenelle fait sécession de la commune de Vaugirard. En 1860, elle est avec celle de Grenelle, l'une des quatre communes entièrement annexées par Paris et a été incorporée pour l'essentiel au sein du 15ème arrondissement de la capitale.

 

Grenelle, basse plaine inondable, dépendant de Vanves, territoire de chasse et de cultures maraîchères que rien ne distingua jusqu'au 18ème siècle où le château et la ferme de Grenelle furent absorbés par l'Ecole Militaire. Industrialisé dès le début du 19ème, Grenelle prit la première place dans l'économie régionale et dans la rénovation contemporaine. Le quartier se situe dans la plaine de Grenelle, qui s'étend des actuels Invalides jusqu'aux anciens terrains marécageux de Javel en bordure de Seine à l'ouest, et à l'actuelle périphérie sud-ouest de Paris. La terre de la plaine est difficile pour l'agriculture, ce qui explique pourquoi l'endroit fut longtemps très parsèment peuplé malgré la proximité de Paris. Le nom vient du latin Garanella, qui signifie « petite garenne », donné à la plaine. Peu à peu le nom de Garanella devint Guarnelles, puis Garnelles avant de prendre son nom actuel. La commune de Grenelle n'exista en tant que telle que de 1830 à 1860. L'ancienne mairie construite en 1848 existe encore, place du Commerce.

 

Wikipédia - Quartier de Grenelle

 

Wikipédia - Histoire du 15ème arrondissement 

Présentation Du Site

  • : Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • : "SORTIES POUR TOUS" est une association de la loi de 1901 dont le but est d'organiser, à des tarifs négociés de groupe, des sorties diverses et distrayantes dans une ambiance de convivialité.
  • Contact

Historique Des MAJ

Dernière Mise A Jour du Site le : Dimanche 28 Novembre 2021

Rechercher Sur Le Site

Nous Ecrire / Adhérer

Pour écrire à l’Association OU réserver une sortie, cliquer ICI, puis indiquer vos noms, prénoms et e-mail.

 

Pour adhérer à l’Association, chèque d’adhésion, 2 enveloppes timbrées, … détail.

Eliane / Création

Eliane a créé l'Association, il y a une vingtaine d'années, par hasard ... Au départ, un groupe de copines, devenu de plus en plus grand, ... de bouches à oreilles, de sorties en sorties, l'Association s'est développée ... Suite ...