1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 02:20
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 02:00
 
ARTISHOW. Le cabaret, qui existe sous sa forme actuelle depuis 2002 est le fruit de 20 ans d'expérience dans le domaine du spectacle et de la restauration. Par passion, quatre amis venus d'horizons différents (un médecin, un garagiste, un libraire et un restaurateur) ont tout quitté pour vivre l'aventure « Artishow » … Près de 180 000 spectateurs plus tard, on peut parler d'une vraie réussite !
 
 
http://idata.over-blog.com/5/28/28/37/Artishow.jpg
 
L'Artishow, le cabaret transformiste, digne héritier de Michou !
 
L'Artishow redonne au spectacle de transformisme, le lustre des années
passées en proposant une formule tout compris claire et simple.
Dans une salle à l'ambiance conviviale et festive,
passez un moment haut en couleurs !
 
Quant au spectacle, l'implication des artistes et des techniciens
            pour produire le meilleur show, garantit au spectateur    
un moment de plaisir rarement égalé pour ce type de prestation.
 
Le repas est placé sous le signe de la qualité et de la gastronomie
française, et le vin est sélectionné avec soin par une équipe
soucieuse de vous faire passer un moment unique.
 
La scène du cabaret l'Artishow permet des chorégraphies artistiques
élaborées avec des danseurs professionnels, un plateau lumière
informatisé et surtout des tableaux qui s’enchaînent.
 
La revue comporte 20 numéros, avec des créations originales
sans cesse renouvelées, sept artistes performeurs et transformeurs.
Aznavour, Piaf, Mylène Farmer, Sheila, Dalida, Bardot ...
et aussi Cher, Village People, Mickael Jackson, Madonna ...
 
 
Humour, sensualité, émotion, glam, fantaisie ... sont au rendez-vous !
Jamais vulgaire, le mauvais goût et la facilité y sont bannis.
 
 
L'Artishow Cabaret est bien plus qu’un cabaret transformiste. Les revues réussissent une synthèse parfaite entre la comédie, le théâtre, la danse, le transformisme et même les arts clownesques. Le tout porté par une régie lumière et son jamais vue dans un tel lieu !
 
« Ambiance extraordinaire, du rire et encore du rire », « Irrévérencieux et drôles ! Salle pliée de rire ! Humour débridé ! Overdose de bons mots. », « Beaucoup d'humour, et de légèreté. On y passe une soirée formidable », … Des témoignages de ce genre se comptent par dizaines !
 
Longtemps considéré comme le parent pauvre des déjeuners ou dîners-spectacles, le repas est déterminant pour la réussite de la prestation. L'Artishow Cabaret offre un repas original élaboré avec des produits de première qualité. Dans ce domaine, le passé de restaurateur est un gage de garantie.
 
Continuer à lire l'enthousiasme sur le visage des convives à la sortie du cabaret, tel est le souhait des artistes. Leur plus grand bonheur est de voir un spectateur sceptique à l'arrivée, repartir du cabaret converti en « VRP » de l'Artishow. Apporter du bonheur aux autres ; dans le climat de morosité actuel, cela vaut toutes les boites de « Prozac » du monde !
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 02:00
 
 
Quatre filles complices depuis la maternelle, les plus folles, les plus drôles, les plus colorées de Paris ressuscitent la tradition du cabaret et du music-hall ! Leurs chansons défrisent les moutons, rajeunissent les morts et vont vous faire décoller la moumoute ! Un véritable feu d'artifice sur scène, plumes au vent, maquillage extravagant, costumes ajustés et collants gainant. Des sourires, de la bonne humeur, de l'humour, de la sensualité teintée de dérision ... A Paris tout l'hiver, à la Nouvelle Eve, puis en tournée : Les Sea Girlsreviennent ! Jubilatoire. A voir.
 
 
   

Les Sea Girls fêtent la fin du Monde !

Chansons Burlesques - Mise en scène de Patrick Haudecœur

 

Quatre filles, les plus folles, les plus drôles, les plus colorées de Paris, ressuscitent la tradition du cabaret et du music-hall et manient à la perfection l'absurde et l'humour. Si la chanson est au cœur du spectacle, elles s'adonnent aussi à d'étranges tours de magie, se prennent pour des cow-boys ou se transforment avec agilité en ... lapins. C'est le grand esprit du Music-Hall qui les guide !

 

Les Sea-Girls se rêvent meneuses de revue : leurs nouveaux costumes, un zeste Copacabana, s'épluchent, s'échangent ou rétrécissent devant un public estomaqué. Leurs éternelles coiffes hirsutes faites de plumes et de paillettes les abritent de toutes les calamités.

 

Les Sea-Girls fêtent la fin du monde ! C'est absurde ! Elles sont absurdes. Déraisonnables. Démentes. Détraquées même ! Mais qu'elles sont drôles !

 

Pour leur nouveau spectacle, Les Sea Girls sont absolument restées fidèles à elles mêmes ... en pire. Elles se demandent si la fin du monde n'est pas proche alors elles s'adaptent et comptent bien en profiter.

 
 

Les quatre comédiennes chanteuses sont accompagnées d'un guitariste et d'un percussionniste. Elles interprètent des chansons inédites, de nouveaux auteurs, mais également de leur auteur fétiche, Jean-Max Rivière. Quand elles chantent « Trompe-la-mort », « Noël sous le sapin », « J'aime les hommes », « Pin-up », ... ça grince un peu et la soirée devient explosive !

 

Pour guider leurs envolées lyriques et burlesques, Les Sea Girls ont élu Patrick Haudecœur. Auteur et metteur en scène de talent (Thé à la menthe ou t’es citron, Frou-Frou les Bains), il a su révéler en elles de nouveaux talents cachés. Les Sea Girls consomment définitivement l’existence avec jubilation, sans aucune modération mais avec un grand sens pratique.

 

Réunies, elles se sentent partout chez elles et c’est avec un immense plaisir qu’elles reviennent à la scène.

 

Chacune avec leur personnalité, la grande râleuse, la charmeuse, la fantaisiste et la maladroite, Les Sea Girls réunies forment un quatuor talentueux et désopilant qui ose tout. En attendant le jour où ces filles de la mer traverseront l'Atlantique pour jouer à Broadway, c'est ici qu'elles viennent sabrer les idées noires en chanson pour notre plus grand plaisir.

 
 
 

« Les Sea-Girls, quatre foldingues, bourrées d'énergie, virevoltantes. » Le Monde

 

« Elles sont adorables, elles sont déjantées, elles sont admirables [...] Elles ont plus de pouvoir qu'un antidépresseur, qu’une cure de vitamines. » Le Pariscope

 
 
 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 01:40
 
Les Fables II La Fontaine
 

De Jean De La Fontaine
Mise en scène William Mesguich

 

http://idata.over-blog.com/5/28/28/37/Fables-II-La-Fontaine.jpgSe passionner pour les Fables de la Fontaine, c’est explorer les méandres de l’âme et du coeur humain. C’est jouer à se faire peur. C’est aussi avoir vraiment peur. C’est cheminer avec des lions, des rats ou des ânes comme s’ils étaient des amis d’enfance. Les fables sont éternelles et il nous faut les rendre proches. Elles nous font rire et nous émeuvent, elles nous bouleversent. Nous les connaissons avec le coeur comme si nous les rêvions depuis toujours. Côtoyons à nouveau Jean de La Fontaine pour retrouver ses personnages familiers et découvrir ceux moins connus qui berceront tous les enfants à venir pour les trois cents prochaines années.

Alors, rendez-vous avec la mouche et la fourmi, les deux coqs, l’aigle et le hibou, le lion et le rat, la cigale et la fourmi et encore beaucoup d’animaux !

 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 01:30
 
 

Soirée Son & Lumière au Château de Versailles

Sérénade Royale & Grandes Eaux Nocturnes

 

 

Comme au temps des somptueuses Fêtes de Nuit organisées par le Roi Soleil pour montrer sa puissance et sa grandeur au Monde entier.

 

Assister à la ronde d'un bal à la française sous les ors de la Galerie des Glaces. Puis évoluer dans les jardins se transformant en un parcours féérique où bassins et bosquets sont mis en eau, en musique et en couleurs. Cette année encore, des artistes de la lumière font rayonner le Parc Royal de mille feux.

 

 

 

 La Sérénade Royale

 

 

Juste avant les Grandes Eaux Nocturnes, un parcours dans les Grands Appartements du Roi.

Avec la compagnie de danse L’Eventail et l'ensemble Amarillis.

 

La Sérénade Royale de la Galerie des Glaces. A l'image de la Cour du 17ème siècle, le public assiste à des scènes farfelues ou pleines de grandeurs dont les murs de Versailles furent témoins : cérémonie de l'habillage, rituel du bal à la Cour, charivari de la farce des médecins moliéresques, recueillement du chant religieux, légèreté pastorale de la cornemuse. Des artistes de la compagnie de danse L’Eventail et l'ensemble Amarillis réveillent des personnages redevenus vivants le temps de nos regards …

 

La compagnie de danse L’Eventail. Dirigée par Marie-Geneviève Massé, chevalier des Arts et des Lettres. Tournant dans le monde entier et reconnue comme pôle de référence essentiel dans le domaine de la danse baroque, elle relie mémoire et innovation, notamment dans l'esprit des 17ème et 18ème siècles. Conception de spectacles originaux.

 

 

 Les Grandes Eaux Nocturnes

 

 

A la tombée de la nuit, le Jardin Royal de Louis XIV devient un surprenant parcours visuel et sonore. Le visiteur découvre bassins et bosquets mis en eau et en lumière, mis en scène et en couleur.

Une soirée magique en perspective !

 

Juste après la Sérénade Royale, des artistes de la lumière et de la scénographie s'emparent des jardins pour les faire rayonner de mille feux et présenter des installations surprenantes : des effets aquatiques époustouflants au Bassin du Miroir, des lasers zébrant l'espace dans le Bosquet de la Colonnade, l'écrasement spectaculaire du géant Encelade et le cheminement gracieux et irréel à travers les Bosquets de la Girandole et du Dauphin. Somptueux, grandiose, féérique, … incroyable et merveilleux.

 

Groupe F investi le Tapis Vert de flammes monumentales et tire un feu d'artifice devant le Grand Canal pour conclure cette soirée mystérieuse, enrichie par les chefs-d'œuvre de la musique baroque française interprétés par Reinhard Goebel et son orchestre Musica Antiqua Koln.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Versailles, Les Jardins & Le Parc

 

 

UNE OEUVRE COLOSSALE. De la fenêtre centrale de la Galerie des Glaces se déploie, sous l'œil des visiteurs, la grande perspective qui conduit le regard du parterre d'Eau vers l'horizon. Cette perspective originelle, antérieure au règne de Louis XIV, le jardinier André Le Nôtre se plut à l'aménager et à la prolonger en élargissant l'Allée Royale et en faisant creuser le Grand Canal. Cette vaste perspective court de la façade du Château de Versailles à la grille du Parc.

 

En 1661, Louis XIV charge André Le Nôtre de la création et de l'aménagement des jardins de Versailles qui, à ses yeux, sont aussi importants que le Château. Les travaux sont entrepris en même temps que ceux du palais et durent une quarantaine d'années. Mais André Le Nôtre ne travaille pas seul. Jean-Baptiste Colbert, surintendant des bâtiments du Roi, dirige le chantier ; Charles Le Brun, nommé premier peintre du Roi, donne les dessins d'un grand nombre de statues et fontaines ; un peu plus tard, l'architecte Jules Hardouin-Mansart ordonne des décors de plus en plus sobres et construit l'Orangerie. Enfin, le Roi lui-même se fait soumettre tous les projets et veut le « détail de tout ».

 

La création des jardins demande un travail gigantesque. D'énormes charrois de terre sont nécessaires pour aménager les parterres, l'Orangerie, les Bassins, le Canal, là où n'existaient que des bois, des prairies et des marécages. La terre est transportée, les arbres sont acheminés de toutes les provinces de France ; par des milliers d'hommes.

 

LE REGNE DE L'EAU. Plus encore que l'architecture végétale et les bosquets, l'eau sous toutes ses formes est l'ornement privilégié des jardins français : l'eau cascadante de certains bosquets, l'eau jaillissante des fontaines, l'eau calme des vastes nappes qui reflètent le ciel et la lumière, tel le Parterre d'Eau ou le Grand Canal.

 

Le Parterre d'Eau, conçu par Le Nôtre. Ces deux grands bassins rectangulaires reflètent la lumière et éclairent la façade de la Galerie des Glaces. Pour Le Nôtre, la lumière est un élément du décor, au même titre que la verdure ; dans ses compositions, il équilibre les masses d'ombre et de clarté.

 

Le Grand Canal est la création la plus originale d'André Le Nôtre qui a transformé la perspective est-ouest en une longue trouée lumineuse. Les travaux durèrent onze ans, de 1668 à 1679. Le Grand Canal, long de 1 670 mètres, fut le cadre de nombreuses fêtes nautiques et de nombreuses embarcations y naviguaient.

 

BOSOUETS & BASSINS. A l'époque de Louis XIV, les bosquets sont appelés « chambres vertes ». Formés d'un véritable dédale d'allées, leurs grandes haies cachent des bassins, des jardins, ou des théâtres de verdure, créant ainsi un espace calme et intime, contrastant avec l'allée royale. Le Parc de Versailles comprend plusieurs bosquets, dont les célèbres : Bosquet des Bains d'Apollon, Bosquet des Dômes, Bosquet de l'Encelade ou le Bosquet de la Salle de Bal. Principales attractions des jardins, censés refléter la grandeur du Roi Soleil, les bassins et fontaines du Parc de Versailles sont au nombre de 2 000 ; aujourd'hui, 1 700 sont en activité.

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 01:20
 
 

CARTIER – LE STYLE ET L’HISTOIRE / L’exposition en bref.

 

Une exposition spectaculaire et prestigieuse retraçant l’histoire de Cartier,

organisée en étroite collaboration avec la prestigieuse et légendaire maison.

 

600 bijoux, colliers, bracelets, broches, diadèmes

et objets précieux issus de la collection Cartier.

 

Une invitation à entrer dans l’intimité d’une grande maison de joaillerie.

 

Un voyage au cœur des évolutions stylistiques et sociétales du 20ème siècle.

 
 
 
 

Éclipsée peut-être par la célébrité du nom et l’éclat des diamants, l’histoire complexe et foisonnante de la grande maison de joaillerie demeure trop peu connue. Cartier a pourtant joué un rôle très important dans l’histoire des arts décoratifs. Ses créations, du classicisme du « joaillier des rois » aux inventions radicales du style moderne, entre géométrie et exotisme, offrent un témoignage passionnant sur l’évolution du goût et des codes sociaux. Joaillerie, horlogerie, objets aussi pratiques que raffinés : Cartier a séduit les personnalités les plus élégantes du 20ème siècle.

 

   

L’exposition du Grand Palais est conçue comme une exposition d’histoire de l’art. Œuvres d’art à part entière, les créations de la maison de joaillerie sont montrées dans le contexte de l’évolution des usages et des styles. Depuis sa fondation en 1847 jusqu’au cours des années 1970, l’histoire de Cartier offre l’occasion de découvrir un laboratoire de formes et de rentrer dans l’intimité d’une société raffinée qui utilise le bijou et l’accessoire pour leur beauté intrinsèque mais aussi pour leur fonction sociale. Les quelques 600 bijoux, pièces de joaillerie, objets, montres et pendules, sont accompagnés de témoins de la vie artistique et du goût de leur temps : des robes, manteaux et autres accessoires, quelques pièces de mobilier, mais aussi des tableaux, des photographies publicitaires, des gravures et des revues de mode. Près de deux-cents dessins préparatoires, ainsi que de nombreux documents d’archives (registres de stocks, cahiers d’idées, dessins, photographies ...) illustrent les coulisses de la création.

 

Cette exposition, la plus importante jamais consacrée à la maison Cartier, ne néglige aucune des activités qui firent sa réputation, depuis les bijoux d’apparat jusqu’aux pièces plus intimes, en passant par le nécessaire féminin, la boîte à cigarettes ou la montre-bracelet, trois emblèmes de la modernité. Tout au long du parcours sont mises à l’honneur des pièces-phares dans l’histoire de Cartier, au premier rang desquels une série de diadèmes somptueux, illustrations de la virtuosité des ateliers. L’importance de l’horlogerie est également soulignée à travers plusieurs pendules mystérieuses, ensemble spectaculaire d’une quinzaine de pièces qui sont autant de chefs-d’œuvre de raffinement et de savoir-faire. L’exposition est aussi rythmée par l’évocation de personnages emblématiques de l’histoire de la maison Cartier: grandes clientes, actrices ou héritières (Barbara Hutton, Marlene Dietrich, Liz taylor, Maria Félix ...), maharadjahs ou encore « trendsetters » font revivre le passé historique de Cartier.

 
 
 
 
 
 

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 01:00
 
Opéra Royal de Versailles
 
Jean-Baptiste Lully (1632-1687) /Molière (1622-1673)
Le Bourgeois Gentilhomme
Comédie-ballet de Molière en cinq actes / Musique de Jean-Baptiste Lully
Créé au Château de Chambord le 14 octobre 1670
 
 
http://idata.over-blog.com/5/28/28/37/Le-Bourgeois-Gentilhomme-1.jpg
 
 
Après le succès des représentations données à l’Opéra Royal en hiver 2012, où il a été filmé, ce Bourgeois Gentilhomme truculent revient à Versailles !
 
Dans Le Bourgeois Gentilhomme, Molière tire le portrait d’un aventurier de l’esprit n’ayant d’autre désir que d’échapper à sa condition de roturier pour poser le pied sur des territoires dont il est exclu … la découverte d’une terra incognita qui, de par sa naissance, lui est interdite. Pourquoi se moquer de Monsieur Jourdain ? Le bourgeois se pique simplement de découvrir ce qu’aujourd’hui nous nommons « la culture » et il s’attelle au vaste chantier de vivre ses rêves … Et qu’importe si ces rêves sont ceux d’un homme ridicule.
 
En choisissant de redonner à la pièce sa forme originale d’une comédie-ballet mise en musique sur les partitions de Lully, Denis Podalydès convoque tous les arts. Avec cette fête de théâtre costumée par Christian Lacroix, il vise à cette apothéose des sens tant espérée par son héros interprété par Pascal Rénéric. Il s’agit bien évidemment de rire de la comédie. Mais, comment ne pas avoir de la tendresse pour cet homme sans qualité qui tente d’initier à lui tout seul la première révolution culturelle.
 
Elevé après mille péripéties comiques au rang de « Mamamouchi », Monsieur Jourdain vit son heure de gloire en musique et en danse, malade de sa bourgeoisie, gentilhomme imaginaire, à la fois exaucé et battu, dupé et triomphant, en ce moment théâtral si rare où le ridicule fait place à l'émerveillement pur.
 
 
 
 

 

 

OperaRoyal

 
 

L’Opéra Royal de Versailles. La construction de l'Opéra de Versailles marque l'aboutissement de près d'un siècle de recherches, d'études et de projets : car, s'il n'a été édifié qu'à la fin du règne de Louis XV, il a été prévu dès 1682, date de l'installation de Louis XIV à Versailles. […] C'est seulement en 1768 que le roi, Louis XV, en prévision des mariages successifs de ses petits-enfants, se décida enfin à donner l'ordre de commencer les travaux. Ceux-ci furent poussés activement et l'Opéra, achevé en vingt-trois mois, fut inauguré le 16 mai 1770, jour du mariage du Dauphin avec l'archiduchesse Marie-Antoinette.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 01:00
 

 

Circuits touristiques et thématiques en vélo

avec différentes étapes ponctuées de moments de détente et de découverte.

Une balade passionnante pleine d'aventures vous attend ...

 
 

Paris recèle de lieux attrayants et insolites pour les amateurs de balades de proximité. Ce n’est pas l’enfer urbain que certaines images réductrices se plaisent à décrire.

 

Laissez-vous charmer par la capitale du tourisme. Nos guides ont sélectionné les étapes les plus attractives pour découvrir Paris en toute sécurité.

 

En toute sécurité, vous serez séduits par le prestige des monuments incontournables de Paris.

 
 

Paris Vélo by Night.Nouveau regard sur la ville Lumière, découvrez Paris et ses monuments illuminés. Vivez l'ambiance mystérieuse qui anime la capitale à la tombée de la nuit. Au calme, laissez-vous surprendre par la magie de la plus belle ville du Monde, en admirant ses superbes vues nocturnes.

 
 

Au départ de Montmartre – En Vélo Tout Terrain ou Vélo de Ville – Casque et accessoires inclus – Durée de la visite : environ 3H – Niveau de difficulté : facile

 

Présentation Du Site

  • : Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • : "SORTIES POUR TOUS" est une association de la loi de 1901 dont le but est d'organiser, à des tarifs négociés de groupe, des sorties diverses et distrayantes dans une ambiance de convivialité.
  • Contact

Historique Des MAJ

Dernière Mise A Jour du Site le : Lundi 20 Juin 2022

Rechercher Sur Le Site

Nous Ecrire / Adhérer

Pour écrire à l’Association OU réserver une sortie, cliquer ICI, puis indiquer vos noms, prénoms et e-mail.

 

Pour adhérer à l’Association, chèque d’adhésion, 2 enveloppes timbrées, … détail.

Eliane / Création

Eliane a créé l'Association, il y a une vingtaine d'années, par hasard ... Au départ, un groupe de copines, devenu de plus en plus grand, ... de bouches à oreilles, de sorties en sorties, l'Association s'est développée ... Suite ...

Sorties & Voyages 2021/2024