1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 11:00
 
 
 
Cirque National Alexis Gruss – Silvia / 40ème création
 
Une des plus grandes familles de cirque françaises depuis 1854. Cette célèbre dynastie circassienne est née il y a 160 ans, de l’union entre un tailleur de pierre alsacien et une écuyère italienne. Alexis Gruss, issu de la 4ème génération et Maître Ecuyer reconnu par ses pairs, créé en 1974 l’établissement qui porte son nom. Initiateur des cirques de création, ce cirque, de composition essentiellement familiale, célèbre les arts authentiques de la piste, en les actualisant chaque année. 
 
Cirque National, reconnu par le Ministère de la Culture depuis 1982
La célèbre cavalerie d’Alexis Gruss de 60 étalons, unique en Europe.
L’excellence de la transmission des arts
authentiques de la piste depuis 160 ans.
3 générations Gruss d’artistes sur la piste
Un grand orchestre en live sous le chapiteau
 
     Au Cirque National Alexis Gruss, fidèle à l’origine équestre du cirque des créateurs, le cheval n’est pas un « numéro » du programme, mais l’âme même du spectacle. Il est le partenaire à part entière de l’homme. 
 
 
    Les écuries d’Alexis Gruss présentent les plus beaux spécimens de races équines d’une grande diversité : des minuscules Falabellas argentins aux géants Shire anglais ; des fringants Lusitaniens et Pur-Race Espagnols aux lourds Traits-Russes, Traits-Bretons et Cobs Normands ; des étonnants Akhal-Téké du Turkménistan aux baroques Frisons hollandais, jusqu’aux mythiques Pur-Sang Arabes.
 
 
    Soixante chevaux artistes composent cette exceptionnelle cavalerie circassienne, à nulle autre pareille en Europe. Et c’est dans le monde entier que se reconnaît le savoir-faire Gruss et son élégance à ce jour inégalée.Les écuries du Cirque National Alexis Gruss accueillent également d’autre animaux artistes : l’éléphante d’Asie Syndha et les dalmatiens Matisse et Gauguin.
 
 
Elevé au statut de Cirque National en 1982, l’établissement d’Alexis Gruss présente, pour ses 40 ans, sa 40ème création intitulée SILVIA, en hommage à Silvia Monfort, cette grande artiste qui, par son combat aux côtés d’Alexis Gruss, a promu le cirque au rang de spectacle culturel à part entière.
 
Dans cet exceptionnel programme événement, les plus grands tableaux qui ont fait la renommée mondiale des artistes Gruss sont proposés dans des interprétations inédites.
 
 
Avec SILVIA, mis en scène par Stephan Gruss, la famille Gruss vous invite à une grande fête circassienne résolument tournée vers l’avenir.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 10:40
 
 
 

Le Musée du Jouet de Poissy a été créé en 1974. Il est installé dans un bâtiment du 14ème siècle, la porterie fortifiée de l’ancien prieuré royal de Saint-Louis, démantelé après la Révolution.

 

Il présente près de 1 000 jeux et jouets d’enfants, datant des années 1850 à 1950, exposés après avoir connu une vie trépidante.

 

On découvre ainsi, pour la joie des petits comme des plus grands : poupées en porcelaine, dînettes, ours en peluche, chevaux à bascule, voitures, train électrique … et bien d’autres surprises encore.

 

La présentation des collections est régulièrement renouvelée autour d’exposition thématiques qui permettent d’évoquer des tranches de l’histoire de la ville.

 

Des espaces-jeux sont aménagés tout au long du parcours pour une visite ludique et interactive et de nombreuses animations, ateliers et spectacles sont proposés tout au long de l’année au public.

 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

   La Collégiale Notre-Dame de Poissy

 

 

Malgré de nombreuses transformations et restaurations,

cette église du XIIe siècle constitue l’un des rares témoins

dans notre région de la transition du style roman vers le gothique.

 

Collégiale Poissy





La silhouette de la collégiale est originale en raison de l’alignement de ses deux clochers romans de forme octogonale. Le chœur, qui n'est pas dans l'axe de la nef, est orienté dans la direction du soleil levant le 15 Août, jour de la dédicace de l'église à Notre-Dame de l'Assomption. À l’extérieur, le bestiaire fantastique des gargouilles domine le porche du 15ème siècle dont il faut admirer les deux tympans. Celui de droite représente des putti chevauchant des monstres marins, celui de gauche une évocation symbolique de l’Annonciation : des rayons droits et courbes descendant du Ciel, accompagnés d’une colombe, et un vase avec trois fleurs de lys rappelant la virginité de Marie. À l’intérieur, les chapiteaux les plus anciens se trouvent dans les deux dernières travées nord : leur iconographie (bestiaire fantastique, motifs végétaux ...) est typiquement romane. Les quatre chapiteaux du chœur ont été sculptés en 1150. Nombreux sont les trésors légués par des siècles d’histoire : les pierres des fonts baptismaux de Saint-Louis, des pierres tombales originales, une chapelle ornée de splendides boiseries début 18ème, la chaire à roulettes du couvent voisin des Ursulines, un orgue Cavaillé-Coll-Mutin. Cette église porte le nom de collégiale car elle fut confiée, du 13ème siècle à la Révolution, à un collège de chanoines. Elle a beaucoup souffert au cours des siècles (guerre de Cent Ans, guerres de Religion, Fronde). Église paroissiale et lieu de baptême de Saint-Louis (le 25 avril 1214), elle fut choisie par les Pisciacais après la Révolution de préférence à la belle église Saint-Louis du Prieuré Royal (début 14ème). Au 19ème siècle, elle est sauvée par plusieurs campagnes de restauration, celle de Viollet-le-Duc étant la plus connue. De très belles statues invitent à la contemplation : Isabelle de France, fille de Saint-Louis, provenant de la priorale, est l’œuvre des sculpteurs de Philippe le Bel (1300) ; un Saint-Jean-Baptiste imposant désignant l’Agneau dans un cercle, symbole d’éternité (14ème) ; une Sainte-Barbe joliment hanchée qui a conservé sa polychromie (15ème) ; une étonnante Mise au Tombeau du 16ème siècle ; Notre-Dame de Poissy, inspirée du sceau des chanoines de la collégiale, due au ciseau de la duchesse d’Uzès (1892) ; un Saint-Louis adolescent, œuvre du sculpteur Félix Févola (1939), ...

 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 10:30

 

SIAAP Logo 

Le SIAAP sensibilise et informe les Franciliens sur les usages de l’eau et leur impact sur l’environnement. Il fait découvrir les techniques de traitement de l’eau et les enjeux de l’assainissement pour protéger le milieu naturel et préserver notre qualité de vie.

 

 

L’EAU LUDIQUE. Des circuits pédagogiques et scénographiés autour d’animations et de projections sonores informent sur les sources de pollutions de l’eau, le parcours des eaux usées depuis les habitations jusqu’aux usines d’épuration, leur traitement et enfin leur retour au fleuve.

 

Colombes – Usine Seine Centre. Cycle de l'eau. Déchets dans les eaux domestiques et de ruissèlement. Historique en région parisienne. Procédés d'épuration. Contribution à la protection du milieu. Fleuve et nappes souterraines. Santé et hygiène. Visite commentée des différents équipements. Organisation et moyens mis en œuvre par les 170 communes fédérées pour assainir les eaux usées.

 
 
 
 

Le SIAAP lave l’eau de près de 9 millions de franciliens ! Il transporte et dépollue chaque jour les eaux usées, les eaux pluviales et les eaux industrielles de l'agglomération parisienne.

 

Préserver le milieu naturel. Le SIAAP redonne au milieu naturel une eau toujours plus propre et préserve ainsi la biodiversité. Son action s'inscrit dans une démarche de développement durable de l'agglomération parisienne. Elle porte ses fruits, aujourd’hui 32 espèces de poissons sont recensées en Seine, contre 3 en 1970.

 

A propos du SIAAP. Le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne) est un service public qui dépollue chaque jour les eaux usées de près de 9 millions de Franciliens, ainsi que les eaux pluviales et les eaux industrielles, pour rendre à la Seine et à la Marne une eau propice au développement du milieu naturel. Le SIAAP, avec ses 1700 agents, dépollue quotidiennement près de 2,5 millions de m³ d’eau, transportés par 440 km d’émissaires et traités par 5 usines de d’épuration. Une entreprise publique unique en Europe. Son périmètre d'intervention englobe quatre départements et 180 communes reparties sur quatre autres départements, le SIAAP est le seul syndicat interdépartemental d’assainissement des eaux en Europe, et la première entreprise publique à l'échelle de la première métropole européenne par la densité de sa population.

 
 
 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 10:20
 
   

  OUZO / FETA  &  SANGRIA  

 

APERO-PHOTOS : projection photos des sorties et voyages de l’année passée, souvenirs et convivialité, … venez avec les vôtres et/ou vos tablettes. « on se les montre, on en échange, … »

    

 

 

Nous proposons ensuite à ceux qui le souhaitent de DINER dans un restaurant des environs réservé par l’Association, avec un menu de qualité, boissons incluses, pour un prix négocié : « Le Pavillon » à Sartrouville (coté Cormeilles-en-Parisis), 30 €/personne.

 

Pour les personnes intéressées par le dîner, il est préférable qu'elles se fassent connaître avant, afin de pouvoir confirmer approximativement le nombre de couverts nécessaires. Les paiements auront lieu sur place. S’inscrire pour le Restaurant.

 

 

N. B. : Possibilité de VOITURAGE (aussi bien pour l'assemblée que pour le dîner)

 

– Profitez-en pour donner vos ENVELOPPES timbrées et vos chèques d’INSCRIPTIONS et/ou d’ADHESIONS –

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 10:00
 

Versailles – Centre Historique / Quartier Notre-Dame

 

Le quartier Notre-Dame est le plus ancien de Versailles. Louis XIV en effet, voulant embellir les abords du château, entreprit de créer au nord de celui-ci une ville nouvelle sur un terrain vierge. Les habitants s’installèrent peu à peu à partir de 1671, bâtissant selon des règles précises le long de rues étonnamment droites et larges pour l’époque. Le quartier s’articule encore autour des institutions d’origine : l’église Notre-Dame, qui fut la paroisse du roi et dont les registres ont reçu les plus prestigieuses signatures ; l’hôtel du bailliage qui abritait le tribunal local sous l’Ancien Régime et qui est aujourd’hui le cœur du pittoresque quartier des antiquaires ; le marché alimentaire, qui ne cesse d’animer la place tracée par les architectes du Roi-Soleil … On trouve également dans le quartier le musée Lambinet, musée de la ville de Versailles, installé dans un ravissant hôtel particulier du 18ème siècle construit sous Louis XV. 

 

L’église Notre-Dame. Versailles détient un patrimoine architectural religieux d’une très grande richesse : sa plus ancienne église est celle dédiée à Notre-Dame, construite en un temps record (1684-86) sur les plans de Jules Hardouin-Mansart pour devenir la paroisse royale. Sa façade un peu écrasée cache une nef aux proportions classiques magnifiquement équilibrées. 

 

Quartier des Antiquaires. A l’angle nord-ouest de la place du marché (angle des rues Ducis et de la Pourvoirie) s’ouvre le quartier des antiquaires de Versailles, massé autour de l’ancien hôtel du bailliage. Bâti en 1724, cet élégant bâtiment abritait le tribunal de la circonscription judiciaire dont Versailles était le centre, et, au sous-sol, les cellules de la prison correspondante. D’où le nom du passage de la geôle qui le borde. Cet hôtel et le pittoresque réseau de cours et de ruelles qui l’entoure sont désormais occupés par un grand nombre de boutiques d’antiquaires réputées.

 

Marché Notre-Dame. L’une des premières mentions concernant la ville de Versailles au 17ème siècle est justement celle de l’octroi par Louis XIII de lettres patentes pour l’établissement d’un marché local. Dans la ville nouvelle créée au nord du château par Louis XIV, l’actuel quartier Notre-Dame, une large place fut également attribuée à la fonction économique : c’est la place du marché actuelle qui fut dotée d’échoppes sous le règne de Louis XV, elles-mêmes remplacées en 1841 par les halles encore en place.

 
 

 

Classé depuis 30 ans au patrimoine mondial de l’humanité, le château de Versailles constitue l’une des plus belles réalisations de l’art français au 17ème siècle. L’ancien pavillon de chasse de Louis XIII fut transformé et agrandi par son fils Louis XIV qui y installa la Cour et le gouvernement de la France en 1682. Jusqu’à la Révolution française, les rois s’y sont succédé, embellissant chacun à leur tour le Château.

 

Galerie des Glaces, Grands Appartements du Roi, Musée de l’Histoire de France : au fil des siècles, le château de Versailles, siège du pouvoir jusqu’en 1789, n’a cessé de se déployer.

 

Il n'est au départ qu'un modeste château construit par Louis XIII pour la chasse. C'est cet emplacement qui sera néanmoins choisi par Louis XIV pour construire le palais que nous connaissons aujourd'hui, symbole de l'absolutisme royal et incarnation de l'art classique français.

 

Dans les années 1670, Louis XIV fait notamment aménager les somptueux Grands Appartements du Roi et de la Reine. La réalisation la plus emblématique de ces espaces, lieux de parade et de réception par excellence, reste la superbe Galerie des Glaces imaginée par Mansart. Au siècle suivant, les agrandissements se poursuivent, avec notamment la construction de la Chapelle et de l’Opéra Royal. Le Château de Versailles compte aujourd’hui 63 154 m2 répartis en 2 300 pièces.

 
 
 
 

Les Appartements Privés de Louis XV et Louis XVI / Visite Spécifique

 

Le Petit Appartement du Roi, les « salles neuves » et les cabinets voisins, plus connus sous le nom d’appartements privés de Louis XV et Louis XVI, s’éclairent à droite sur la cour de Marbre et sur la cour Royale. A l’écart du tumulte des Grands Appartements, ils sont situés au premier étage du corps central du Château et sont devenus, au 18ème siècle, un véritable appartement d’habitation et de travail au décor raffiné. Le renouvellement continuel des espaces et de leur usage s’adapta au goût de l’occupant. Vous y trouverez entre autres : la salle à manger privée, le cabinet de la Pendule, le cabinet d’angle avec le bureau à cylindre de Louis XV considéré comme l’un des plus célèbres meubles du Monde, la bibliothèque de Louis XVI, le salon des Jeux, … 

 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 09:40
 

Cergy logo

 
 

En une demi-journée, partir à la découverte de toute la France !

 

La France comme vous ne l'avez jamais vue !

 

Du sommet des Alpes aux pâturages normands, du Mont Saint-Michel au château de Chambord, en passant par Paris ou Saint-Tropez, 120 des plus beaux monuments et paysages sont mis en scène en plein air, animés et sonorisés.

 

En famille ou entre amis, partez pour un voyage insolite à la rencontre de plus de 100 monuments reproduits au 1/30ème et mis en scène dans un parc de 5 hectares : châteaux, villages, ports et paysages, les mers et océans, massifs montagneux et fleuves sont représentés. Une escapade inoubliable !

 

France Miniature, c'est aussi un espace de 10 attractions pour petits et grands, où chacun prend les commandes et poursuit le voyage dans les régions de France, la tête en l'air où à l'envers ! Une escale dans les espaces d’attractions, et les visiteurs peuvent s’envoler au-dessus de la Bretagne, ou plonger dans la Manche : sensations garanties ! Les plus jeunes prennent le volant dans la Ronde des Zotos, et sillonnent les paysages de France, comme des grands !

 

NOUVEAUTE 2013 : La Cité Fortifiée de Carcassonne.

 
 
France Miniature affiche
 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 09:30
 

Grand succès théâtral de la saison 2012/2013 au Théâtre de Paris. Actuellement en tournée. Une pièce à voir. Une comédie irrésistible. Drôle, touchante, originale. Une production excellente qui fait rire toutes les générations, tous les publics.

 
 
 

L’ETUDIANTE ET MONSIEUR HENRI

 

Une pièce d’Ivan Calberac – Mise en scène de José Paul

Avec Roger Dumas, Sébastien Castro, Claudia Dimier et Lysiane Meis

 

http://idata.over-blog.com/5/28/28/37/L--Etudiante-et-M.-Henri.jpgÀ 78 ans, monsieur Henri vit seul dans son appartement parisien, ce qui commence à inquiéter son fils, Paul. Si le septuagénaire, particulièrement bougon, refuse catégoriquement tout placement en maison de retraite, il finit par accepter de louer une chambre de son appartement à une étudiante. Constance, 21 ans, emménage chez lui. C’est une jolie demoiselle pleine de fraicheur et d’enthousiasme, aux faibles moyens, en plein échec dans ses études, qui cherche encore sa voie.

 

Loin de tomber sous le charme, Henri va se servir de Constance pour créer un véritable chaos familial … Dont il était loin d’avoir prévu toutes les conséquences …

 

Une comédie décapante sur les ingérences familiales, les hérédités lourdes à assumer, et la difficulté de concilier les grands rêves d’une vie avec les petits arrangements quotidiens que chacun fait avec sa conscience … Que ce soit à 20 ans, 40 ans ou presque 80 !

 
 
 

Direct Matin – « Une tornade familiale ! Des acteurs au sommet ! Un petit bijou ! […] Une comédie tragique dont le réalisme ne peut que prêter à sourire, magistralement portée par les acteurs. Un gros coup de cœur ! »

 

Le Nouvel Observateur – « D’où vient qu’on prenne tant de plaisir ? Du malicieux pétillement des dialogues. De la justesse des interprètes adroitement dirigés par José Paul. Magnifique prestation de Roger Dumas, grande figure du théâtre et du cinéma, pour qui ce rôle de vieillard misanthrope est une apothéose. »

 

Le Figaro – « On rit sans cesse. On rit énormément. On est touché toujours. Tout sonne juste, vrai, tout étonne en même temps par l'efficacité de l'écriture et le plaisir que l'on a : le rythme est si bon que l'on n'a à aucun moment le sentiment d'une quelconque durée. »

 

Le Parisien – « A 80 ans Roger Dumas est épatant en vieux bougon obligé de cohabiter avec une jeune étudiante. […] La très bonne surprise de la rentrée, qui bénéficie d'un bouche à oreille enthousiaste.  »

 

Le Journal Du Dimanche – « La comédie de la rentrée ! Une tornade de rires s'est abattue sur le théâtre. […] La magie de cette pièce réside dans le fait que tout y fonctionne à merveille. Le texte sensible d'Ivan Calbérac est serti de répliques irrésistibles, la mise en scène sait doser ses effets, le décor est malin, les comédiens tous attachants. Roger Dumas en tête qui, à 80 ans, fait preuve d'un abattage sidérant. On adore. »

 
 
 
 
 
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 09:20
 
Nous venons d'apprendre que le spectacle LES AMANTS D’UN JOUR à Bobino est définitivement annulé !
 
 
Les Amants d'un Jour
 
 
 
 
 

Présentation Du Site

  • : Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • : "SORTIES POUR TOUS" est une association de la loi de 1901 dont le but est d'organiser, à des tarifs négociés de groupe, des sorties diverses et distrayantes dans une ambiance de convivialité.
  • Contact

Historique Des MAJ

Dernière Mise A Jour du Site le : Lundi 16 Novembre 2020

Rechercher Sur Le Site

Nous Ecrire / Adhérer

Pour écrire à l’Association OU réserver une sortie, cliquer ICI, puis indiquer vos noms, prénoms et e-mail.

 

Pour adhérer à l’Association, chèque d’adhésion, 2 enveloppes timbrées, … détail.

Eliane / Création

Eliane a créé l'Association, il y a une vingtaine d'années, par hasard ... Au départ, un groupe de copines, devenu de plus en plus grand, ... de bouches à oreilles, de sorties en sorties, l'Association s'est développée ... Suite ...

Sorties Années Précédentes - 2008/2020

Sorties 2008/2009

Sorties 2009/2010

Sorties 2010/2011

Sorties 2011/2012

 
 
Palace
Dieppe