1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 05:30

 

Du Mardi 14 Septembre au Vendredi 1er Octobre 2010 – Grand Voyage 2010 « L’Ouest Américain »

 

En quelques mots je vais vous conter notre périple Américain.

 

Les provinces de l’Ouest Américain, quelques milliers de kilomètres à travers les déserts et parcs nationaux. Il n’y a que peu de mots pour décrire ces paysages, il suffit d’ouvrir tout grand ses yeux et de se laisser envahir par la beauté de la nature.

 

Tous les moyens de transports terrestres furent utilisés : pour certains baptêmes d’hélicoptère, que d’émotions lors du survol du Grand Canyon. Avion et bateau sur le lac Powell. Pédibus dans les profondeurs de Bryce Canyon pour les plus courageux, que la promenade fut belle.

 

Nous aurions du laisser notre étoile sur Hollywood boulevard, stars que nous sommes … Mais Las Vegas nous tend les bras, démesure de lumières, de jeux, de bruits, pour finir sans le sous dans une ville fantôme, parmi les souvenirs des pionniers et des cowboys.

 

Quelques mots sur notre guide (car 1), vous ne devinerez jamais : dans son enfance Wendy vécu 3 ans au Vésinet rue George Clemenceau. Pas banal le hasard … De plus ses notions d’œnologie sont plutôt approximatives, le vin Californien donne mal à la tête car « ils y mettent un préservatif» … (conservateur voulait elle dire …)

 

Rappel : le concours de plaques d’immatriculations, le score à battre est je crois de 31 états différents.

 

Pour finir en Apothéose San Francisco que chacun pu découvrir à son rythme, à pied, en cable-cars et bien sur en LIMOUSINE pour un tour de ville by night champagnisé.

 

Annick L., bus 1, Chatou

 

 

Du Mardi 14 Septembre au Vendredi 1er Octobre 2010 – Grand Voyage 2010 « L’Ouest Américain »

 

Le jour J est arrivé après des semaines d’attente, nous sommes enfin le 14 septembre 2010. Tous le monde est à l’heure, passeport en poche et valise légère !!! Nous voilà partis pour nos vacances. Après 11h30 de vol, nous voici arrives à Los Angeles, le temps est magnifique et il sera identique pendant tout notre séjour. Notre petite troupe va monter dans le bus qui va nous conduire à l’hôtel après un petit détour par les plages de Santa Monica et Venice Beach. Avant de partir de l’aéroport, nous nous rendons compte que nous avons deux personnes en plus dans notre groupe et oui deux touristes français qui ont suivi la mauvaise fleur ...

 

Le deuxième jour nous faisons la connaissance de notre guide Andréa qui va nous accompagner pendant toute la durée du voyage. Visite de Sunset Boulevard, Hollywood Boulevard et Beverly Hills puis découverte des plus grands studios de cinéma du monde les studios Universal grâce à un tram. Nous profitons de l’après-midi de liberté pour participer aux attractions basées sur des films célèbres. L’attraction à ne pas louper est Water World, et participer est le mot exact pour certains d’entre nous (moi la première), heureusement le soleil nous a permis de sécher plus ou moins rapidement.

 

Le circuit commence vraiment le lendemain, jour où nous rencontrons Chuck le chauffeur de notre car, où nous trouvons nos places (ma préférence ira pour les places du fond et oui !!!). En route, c’est partit pour plus de 5 300 kms, et 5 états. Traversée du désert Mojave, dégustation de notre 1er hamburger dans un restaurant typiquement année 60, visite de la ville fantôme d’Oatman. Découverte de notre deuxième hôtel, mais surtout des 1ers couloirs immenses, des 1ers robinets de douche, et du 1er casino. Nous partons ensuite pour le Grand Canyon en passant par le célèbre route 66, certains prennent l’hélicoptère pour le survoler, quelle que soit la vue juste un mot : GRANDIOSE !!! Cela promet pour la suite du voyage. Monument Valley en 4x4 conduit par les indiens Navajos, un repas fait par eux à l’ombre d’un roc de ce site, et oui on l’a fait. Les paysages de western comme sur le petit écran il ne manquait que John Wayne à cette réalité. Survol du Lac Powell en avion avant de le faire en bateau le lendemain, et le repas du soir … un ½ poulet par personne pour nous remettre de nos émotions. Bryce Canyon ou pour moi de la pierre dentelée et des couleurs qui change toute les minutes avec le soleil. Passage à la cathédrale des mormons, et la Vallée du feu avec cette couleur si rouge et les célèbres pétroglyphes laissés par les amérindiens. Las Vegas « by night » étonnant, le spectacle est dans et sur la rue, voir au plafond. L’hôtel le Venitian (7 000 chambres) nous laisse sans voix on est où au Etats Unis ou en Italie ? L’hôtel Bellagio avec ses jeux d’eaux ... La Vallée de la Mort, paysage encore différent mais varié, montagnes, dunes de sable … que calor !!!. Calico, village reconstruit typiquement comme à l’époque de l’exploitation de la mine d’argent. Parc de Yosémite, ses cascades plus ou moins sèches, ses arbres et un super pique-nique presque français organisé par notre guide (il ne manque qu’un bon camembert). San Francisco, une ville qui nous fait penser à l’Europe avec son marché, ses quartiers, ses magnifiques maisons (même une maison bleue adossée à la colline), un aller-retour en cable-car obligatoire à faire, sauf que ce jour là il est tombé en panne au moment du retour et on a du attraper notre car à la volée. Dégustation de vins américains : Chardonnay, Pinot noir, Merlot, j’ai une légère préférence pour le Merlot. Alcatraz visite par audio-guide assez édifiante, quartier italien, le port et la fameuse rue Lombard. Tour de nuit de cette magnifique ville en Limousine coupe de champagne avec vue sur le Golden Gates et la ville illuminée, danses sur la place de la mairie, et retour à l’hôtel à minuit dans nos carrosses : Magique ! Le parc Henry Cowell Redwoods un havre de paix ou nous avons vu de grandes variétés de Séquoia et des biches venues nous dire bonjour. Monterey, 1ère capitale de la Californie avec sa rue de la sardine et des loutres qui nous attendaient pour poser pour nous. Solvang ville typiquement danoise, Santa Barbara, Malibu où nous avons pris un pot organisé par notre guide au Chardonnay. Est-ce la fin du voyage qui arrive, ou le vin blanc, en tous cas certains d’entre nous décident de chanter dans le car, quelle belle ambiance, à l’arrivée à Los Angeles deux Arcs en ciel nous accueillent. Et voici le dernier jour arrivé, on finit d’équilibrer le poids des bagages, on dit adieu à nos lits gigantesques, au café américain et on part voir la Mairie de Los Angeles et le quartier Mexicain de la ville. Dernier repas dans un buffet, dernier morceau de poulet, dernier Fanta bleu ou glace Orange, adieu à notre guide, il faut aller à l’aéroport, l’avion pour Paris nous attend. Mais une bonne nouvelle, le vent va nous permettre d’arriver plus vite à Roissy sous la pluie et 10 degrés de moins nous sortons pulls et Kway.

 

Est ce les paysages magnifiques, l’organisation idéale, ou l’ambiance du groupe si sympathique, je ne sais pas mais que de souvenirs à raconter, de photos à trier. Et dire que c’est passé si vite. En tous cas vivement le prochain voyage !!!

 

Béatrice, bus 2, Montesson

 

 

Du Mardi 14 Septembre au Vendredi 1er Octobre 2010 – Grand Voyage 2010 « L’Ouest Américain »

 

L’Amérique : A comme aventure, M comme monde nouveau, E comme évasion, R comme rêve, I comme infini, Q comme quête, U comme utopie, E comme émerveillement.

 

Ces définitions un peu clichés ont certainement touché notre imaginaire un jour ou l’autre. C’est donc dans nos délires respectifs que nous avons décollé pour le mythique OUEST AMERICAIN. Deux groupes avaient été formés avec 3h d’écart. Le 1er arriva à Los Angelès vers 13h et le second dont j’étais, vers 16h ce qui nous donna la chance d’admirer un superbe coucher de soleil sur le Pacifique. Dès le lendemain découverte des beaux quartiers de Beverly Hills à Hollywood et de l’usine à rêves des Studios Universal avec voyage dans les effets spéciaux où entre autres nous manquâmes nous faire croquer par un tyrannosaure.

 

Le 16/9/2010, nous commencions notre circuit avec étapes d’une moyenne de 400 kms. Des escales bienvenues aux « facilités gracieuses » nous permirent d’apprécier le confort de celles-ci ; un petit mystère nous fut soumis à ce sujet, car dans un restaurant la cabine toilette aussi bien hommes que femmes comportait 4 chaises ? … … … Avec moult arrêts insolites : le fameux « Bagdad café », villages de mineurs fantômes, magasins d’usine, petite ville mormone et sa belle église, Solvang ville fondée par des Danois, une ancienne mission espagnole, Santa Barbara, Malibu, etc., les distances ne nous ont pas pesé.

 

Revenons cependant aux merveilles géologiques qui je crois nous ont tous bluffés. La fameuse route 66 nous a conduit au Grand Canyon que des centaines de millions d’années ont façonné. Nous nous sentions petits devant les beautés rocheuses qui s’étendaient à l’infini. Les survols en hélicoptère ou en petit avion nous ont comblés. Nous avons aussi eu la joie de passer quelques heures dans Monument Valley qui a illustré de superbes Westerns. Un repas sympathique nous fut servi par les indiens Navajo, qui nous présentèrent ensuite leurs bijoux de turquoise afin de titiller notre convoitise. Une journée au bord du lac Powell nous a laissé le loisir d’un survol de toute beauté, et l’après-midi une croisière nous y a emportés entre de hautes falaises avec pour terminer un détour à l’immense barrage créateur du lac.

 

Le lendemain Bryce Canyon nous offrait ses merveilles de grès rouge qui rappelait parfois Ankor Vat au Cambodge. Des courageux descendirent au fond du site, et d’en haut c’était impressionnant. Un autre jour nous amena dans « la vallée de feu » couverte d’un relief de sculptures de sable avec des vestiges et pétroglyphes des Amérindiens. J’avoue mon ignorance de ce site jusqu’à ce jour ; et vous ?

 

Ce même jour arrivée à notre hôtel « Cicus Circus » de Las Vegas. Nos guides le soir même nous conduisirent à travers ce temple du « kitch » à outrance. Un spectacle laser au plafond de Fremont Street a réjoui nos yeux et nos appareils photos. Ensuite découverte des hôtels les plus prestigieux : « le Venise » comme si vous y étiez, place Saint Marc, campanile, gondoles, etc. et époustouflant, un ciel bleu artificiel nous rendait une lumière du jour ensoleillée malgré l’heure. Puis nous vîmes « le César Palace » dans un décor de la Rome antique, et « le Bellagio » avec comme thème des fleurs, de faux arbres, des fruits géants comme les citrouilles, et des exceptionnels jets d’eau. Nous pûmes admirer l’extérieur du Paris avec notre Tour Eiffel, l’Opéra Garnier, et l’Arc de Triomphe tous illuminés bien sûr.

 

De Las Vegas, nous avons rejoint « la Vallée de la Mort », avec ses montagnes, ses canyons, sa mer de sel. La température fut très supportable (peut-être 40°) car il faisait très sec avec un petit vent. Le jour suivant, le parc de Yosemite nous offrit un bain de nature avec ses séquoias géants. Après un pique-nique organisé par nos guides, un peu de marche de découverte nous fit du bien.

 

Une autre ville mythique nous attendait bientôt : San Francisco. Nous n’avons pas été déçus de cette belle cité à dimensions humaines. Des découvertes guidées, et personnelles avec parcours en tram pour emprunter les fameuses rues en pente qui donnent le vertige arrivés en haut, en particulier la fameuse rue des Lombards que certains ont monté à pied, remarquable dans son tiers supérieur par un tracé de virages digne d’un circuit automobile et dans le cœur de chaque boucle des hortensias géants. N’oublions pas dans ces beaux quartiers les superbes maisons victoriennes aux couleurs pastel. Une matinée fut consacrée à l’île d’Alcatraz à la fois proche et loin par ses courants de la côte, torture mentale pour ses prisonniers dont un seul parvint à s’évader. Le célèbre pont du Golden Gate nous offrit ses deux visages : émergeant peu à peu de la brume fréquente ici, et clair sous le ciel bleu. Une soirée de rêve en limousine et champagne, face à la baie et à la ville toute illuminée, restera dans nos mémoires.

 

La dernière journée de retour à Los Angeles nous permit de découvrir la vieille ville fondée par des Espagnols avec une curiosité : la seule source d’eau potable découverte de la ville (d’où sans doute l’abondance du coca et des sodas en tout genre qui coule à flots dans las selfs). Puis nous fîmes un arrêt sur une superbe place qui comprend l’Opéra, et le bâtiment de l’orchestre philharmonique. Dans l’après-midi, encore éblouis nous faisions nos adieux à l’Amérique.

 

Arrivée à Roissy avec même un peu d’avance. Le corps en Europe mais l’esprit encore un peu là-bas.

 

Christiane, bus 2, Vésinet

 

 

Du Mardi 14 Septembre au Vendredi 1er Octobre 2010 – Grand Voyage 2010 « L’Ouest Américain »

 

Merci, merci, beaucoup Béatrice pour ce "carnet de voyage" ! Quel plaisir de le lire, je me suis retrouvée dans l'ambiance et la magie de ce voyage. Bien sur, je l'ai conservé et je vais le mettre en première page de mon album photos.

 

Bon au départ, petite frayeur tout de même. Un problème dans l'enregistrement de l'ESTA d'Annick faisait qu'elle ne pouvait passer la douane. Nous l'avons enfin vu arriver (accompagnée de sa soeur qui était restée avec elle) alors que nous étions déjà installés dans l'avion et quêtions si elles allaient partir avec nous. Plus de peur que de mal mais que d'émotions déjà.

 

Quel voyage. Le Grand Canyon, le lac Powell, Monument Valley, Brice Canyon, la Vallée du Feu, la Vallée de la Mort, Yosemite Park, des sites magnifiques, superbes, grandioses. Je ne suis pas sûre que j'en reverrai d'aussi magiques. Las Vegas, le spectacle "son et lumière" de la rue Frémont était lui aussi magique et de nouveau une "petite frayeur" nous avons perdu quelqu’un. Nous la retrouverons le lendemain matin au petit-déjeuner et elle nous explique que, d'accord je suis perdue et seule, mais je ne reviendrai jamais à Vegas et qu'avant de prendre un taxi pour rentrer, je visite toute seule … Je l'ai admirée.

 

Je revois les Yucca géants ou Joshua tree ou arbre de Josué, avant je disais cactus, maintenant je dis arbre de Josué. Je revois dans notre car le sheriff de Calico en compagnie de notre sheriff. Je revois les écureuils que nous avons croisés dans le Grand Canyon et à Yosémite parc. J'ai vu également, au Coastal Redwooks, le plus grand séquoia du monde qui était en photo dans mon dictionnaire (plus maintenant) et qui en fait est un arbre mort (une petite déception pour mes souvenirs). Sur la route de San Francisco, dans le désert de Mojave, des champs énormes d'éoliennes, des centaines, peut-être même des milliers. Ca c'est sur je ne le reverrai jamais ailleurs, car cette région a la 1ère place mondiale de production d'énergie solaire par éoliennes.

 

Que dire de San Francisco, une ville vraiment magnifique. J'ai adoré ses maisons victoriennes, individuelles et même collectives, sa rue Lombard et ses hortensias, le Pier 39 avec ses phoques et otaries, ses rues sinueuses ou plutôt "escarpées", son cable-car et son "retournement" manuel aux terminus, ses 2 superbes ponts, le "Golden Gate Bridge" ou nous avons eu la chance de voir le soleil se lever ou plutôt le brouillard se lever. C'était tout simplement magique de voir le brouillard couvrir le tablier du pont, puis repartir et nous laisser découvrir les piliers, le recouvrir de nouveau et enfin, le soleil l'emporte sur le brouillard et le pont entier nous apparait enfin. J'ai trouvé ce spectacle superbe. Et notre promenade en limousine, magique également. Un baptême pour moi, et le fait que nous ne sachions pas ou nous allions nous faisait fantasmer, enlèvement, etc. ... (je rigole bien sur) mais nous passons sur l'autre rive par le "Bay Bridge" le pont à deux étages et découvrons la ville et les ponts illuminés. Quelle vue !!! et les chauffeurs ouvrent les coffres, sortent les coupes de champagne et le champagne coule à flot, re-magique. Nous en profitons pour souhaiter un bon anniversaire à Christiane. Nous reprenons nos limousines et nous arrêtons place de la mairie pour danser. Mais à minuit nos carrosses nous ramènent à l'hôtel et nous retournons vite dans nos chambres pour rester princesses et ne pas nous retrouver en guenilles.

 

Nous repartons vers Los Angeles en longeant la côte pacifique, nous déjeunons à Carmel, traversons des champs gigantesques (que les champs sont petits dans la plaine de Montesson) nous nous arrêtons également à l'hôtel Madonna (aucun rapport avec l'autre) aux décors très étonnants. Nous nous arrêtons également sur une plage de Santa Barbara, large et longue plage, sable fin, le rêve, allons faire un tour sur le ponton ou nous voyons un groupe de pélicans sur le toit d'un restaurant. Nous nous arrêtons aussi sur la plage de Malibu (horreur, ce n'est pas celle du feuilleton, on nous a trompé) nous y disons au revoir à notre chauffeur. Notre dernier dîner sera italien et nous aurons le privilège de traverser les cuisines pour aller dans la salle du restaurant.

 

Que de beaux souvenirs j'ai engrangé. Tout ces noms que je connaissais Los Angeles et sa banlieue, Malibu, Santa-Barbara, Venice Beach, Santa Monica, Hollywood boulevard, Beverly Hills, … je peux maintenant les mettre en images et les situer. Bien sûr, c'est loin d'être essentiel mais je vois maintenant, dans les séries et films américains des endroits que j'ai vu et cela m'amuse. J'ai même vu un reportage sur un futur quartier de Las Vegas qui en fait est situé juste en face et à gauche de l'hôtel ou nous étions et nous avons vu ces constructions. Et les rues de San Francisco on les voit également beaucoup.

 

Comme Béatrice, j'ai apprécié les lits, d'un confort que je ne retrouve pas dans le mien, d'ici que je le change ... J'ai aimé la banane avec une espèce de gelée rouge, j'ai aimé les porte-vélos à l'avant des bus, j'ai aimé les "facilités gracieuses" (la façon québécoise de nommer les toilettes pour notre guide) que nous trouvions partout, presque toujours propres et le luxe, un crochet sur le dos de la porte pour accrocher sacs ou vestes. J'ai apprécié l'organisation, l'ambiance et l'harmonie de notre groupe. Et je serais bien restée un jour ou deux de plus à L. A. car j'ai aimé me promener à San Francisco et j'aurais aimé le faire davantage à L. A. bien que cela semble moins facile. J'aimais bien aussi retrouver le soir et quelque fois dans la journée nos amis du 1er car.

 

Il y a une chose que j'ai moins aimé, les taureaux dans les prés (bon d'accord l'herbe était souvent sèche) et les vaches parquées dans des enclos et mangeant du fourrage, beurck, vive les vaches françaises.

 

Bien sur j'ai fait un album informatique et je voulais commenter les photos, j'ai donc fait des recherches sur internet pour compléter mes souvenirs, mes notes, mes documents et cela m'a beaucoup plus. J'ai même découvert que notre hôtel Circus Circus avait le meilleur buffet de Vegas ! Et bien sûr, dernier dilemme, sélectionner pour mon album "papier" 160 photos parmi les 1 100 photos numériques faites. Dur dur. C'était mon premier voyage avec Sorties Pour Tous, et c'est donc le premier d'une future longue liste.

Nadine, bus 2, Montesson

 

 

Du Mardi 14 Septembre au Vendredi 1er Octobre 2010 – Grand Voyage 2010 « L’Ouest Américain »

 

14/09. Voyage en avion jusqu'à Los Angeles (LA) sans histoire. Premiers contacts avec cette ville, tentaculaire traversée d'innombrables autoroutes, par une balade en car dans différents quartiers (Beverly Hills, …) et quelques arrêts dont l'un sur Hollywood Boulevard où nous avons joué les stars, sans pouvoir y laisser nos empreintes, le ciment étant sec.

 

15/09. Après une nuit de récupération (9h de décalage), nouvelle balade dans LA, puis grande partie de la journée aux Studios Universal : site gigantesque où lors d'une visite en train nous avons pu retrouver des décors de films connus ainsi que des voitures célèbres et une reconstitution d'une station de métro où a été tourné des parties du film sur le tremblement de terre récent à San Francisco (beaux trucages) et découvrir des images en 3D du nouveau film de King Kong, impressionnant !

 

16/09. LA / Oatman / Laughlin. Premier départ très matinal pour une première grande journée de voyage : 515 kms à moins de 120 km/h (vitesse maximale que nous atteindrons très rarement durant notre circuit). Arrêt au Bagdad Café, où a été tourné le film. Déjeuner chez Peggy Sue, lieu nostalgique pour les Américains. Visite d'Oatman, ancienne ville minière de la ruée vers l'or, dont l'hôtel fut célèbre pour avoir abrité la nuit de noces de Clark Gable et Carole Lombard le 18/03/1939 : la ville a perdu de son charme depuis ! Traversée du Colorado pour passer de Californie au Nevada et entrer à Laughlin. Logement dans l'hôtel-casino Colorado Belle, reconstitution d'un vapeur à aubes du Mississipi, dans lequel nous avions nos repas : passage au milieu des machines à sous et autres tables de jeu obligatoire !

 

17/09. Laughlin / Grand Canyon / Flagstaff. Emprunt pour partie de ce qui reste de la mythique route 66 qui reliait Chicago à San Francisco. Enfin notre premier grand site tant attendu, le Grand Canyon, sur le Colorado ! 446 kms de long et d'une largeur variant de 13 à 26 kms. La plupart d’entre nous en ont profité pour découvrir une partie de cette vallée gigantesque par un survol en hélicoptère. Balades à pieds sur une des rives, à South Rim. On a tous vu des films et des photos de ce lieu, mais de le voir en réalité est incomparable.

 

18/09. Flagstaff / Monument Valley / Lake Powell / Page. Comme le Grand Canyon, Monument Valley est géré par les indiens Navajos puisque ces sites sont dans leurs réserves. Ballade en 4x4 dans la vallée au milieu de ces masses de rochers taillés par l'érosion (pluies, vents). On pouvait se souvenir d'images d'un certain nombre de films fameux de cow-boys et d'indiens qui ont été tournés dans ce lieu. Déjeuner chez les Navajos. Découverte du lac Powell en arrivant sur Page. Lac artificiel sur le Colorado rendu possible par la construction du barrage hydroélectrique de Glen Canyon, d''une hauteur de 216 mètres ! Survol en avion, par certains, d'une partie de ce lac gigantesque qui remonte à plus de 100 kms.

 

19/09. Page. Journée plus calme, sans grande distance en car. Ballade à pied pour découvrir, en aval du barrage, une vue magnifique sur un méandre encaissé surnommé « le fer à cheval » compte tenu de sa forme. Puis un petit souci, vite oublié par la suite, du au changement de conducteur. Restaurant ou pique-nique au bord du lac, promenade, et pour beaucoup, baignade très agréable sur une belle petite plage, avant de faire une intéressante croisière sur le lac en remontant l'une des vallées qui l'alimente. Le manque de pluies importantes ces dernières années a entraîné une baisse de plus de 10 mètres du niveau d'eau et nous a empêché de remonter totalement vu le resserrement des parois, mais la découverte des gorges sous le soleil du soir nous laisse de magnifiques images.

 

20/09. Page / Bryce. Nouvelle étape dans le beau et le très beau ! Passage par le Red Canyon aux couleurs d'un rouge soutenu sous le soleil, avant de rejoindre Bryce Canyon, à 2 800 mètres. Moins démesuré que le Grand Canyon, on peut plus facilement se déplacer ici autour et dedans pour découvrir des formes taillées par l'érosion et des couleurs somptueuses variant avec les heures de la journée. L'imagination fertile de certains a fait le reste. Site vraiment impressionnant.

 

21/09. Bryce / Vallée du feu / Las Vegas. Changement de paysages, et de température. 5° C au départ. Changement de forêts avec des sapins et un genre de bouleau (Asten) au milieu de champs de lave aux blocs quasi parallélipédiques puis traversée du parc national de Zion, avec l'arbre le plus vieux du monde (+ 4 000 ans). Visite du centre d'accueil des Mormons (Eglise du Christ des Saints du Dernier Jour) à Saint-Georges. Traversée des gorges de la Vierge (Virgin River). Nouveau changement de paysages encore car nous entrons dans un désert avec la découverte de la Vallée du Feu (38° C) convoitée pour les tournages de films. Sculptures de sable pétrifié formant une chaîne de montagnes rouges. Observations de pétroglyphes laissés par des Amérindiens il y a bien longtemps quand cet endroit était un peu plus accueillant. Arrivée à Las Vegas, en plein désert des Mojaves, où l'on découvre une ville un peu terne à la lumière du jour. Logement au Circus Circus placé sur le célèbre STRIP (Las Vegas Boulevard), l'avenue principale de Las Vegas. Après le diner, tour de nuit de la ville en car et balades à pied. Changement de décors avec ces débauches de lumières et de couleurs, ces attractions dans la rue, spectacles « sons et lasers » dans les hôtels. La liste est trop longue pour donner les détails, mais un endroit époustouflant est la reconstitution d'une place immense de Venise, avec des restaurants, un canal et ses gondoles, sous une voûte d'une douce lumière bleue de fin de journée. Une merveille ! Las Vegas est dominée par la tour de l'hôtel Le Stratosphère, culminant à près de 400 mètres. Presqu'en haut de cette tour, on a une vision de 360° sur la ville. Quatre attractions sont proposées au sommet, dont 3 dans le vide : impressionnantes vues de l'extérieur, beaucoup moins dessus, d'après les amateurs de sensations fortes du groupe. Les amateurs de jeux de hasard ont tenté leur chance, sans gros succès à notre connaissance (Peut-être y a t-il des cachottiers. A suivre !)

 

22/09. Las Vegas / Vallée de la Mort / Las Vegas. Excursion à la vallée de la Mort, réputée pour être une des régions les plus inhospitalières du globe : sécheresse, chaleur. (56,7° C en 1913) et à 85,5 mètres en-dessous du niveau de la mer. Par chance, ce jour là, la température fut clémente ! Massif très découpé et très divers, avec des dunes de sable, canyons, lac de sel de 30 kms sur 20 et une végétation qui s'est adaptée (cactus, ...) Traces d'uranium. Le Borax y fut exploité pendant de nombreuses années et amené à Furnace Creek (où nous déjeunons). Soirée libre à Las Vegas qui fut très appréciée, ballade, spectacles, découverte et visite de nouveaux hôtels, grandioses et démesurés, …

 

23/09. Las Vegas / Calico / Bakersfield. Traversée du désert de Mojave, avec de nombreux arbres de Josué. Visite de Calico, qui compta jusqu'à 1 200 habitants et 22 saloons, lors de sa splendeur (extraction de l'argent) L'effondrement des cours et l'épuisement des gisements entraîna le départ des mineurs, c’est devenu une ville fantôme en 1907. Un riche mécène, Walter Knott, reprit cette ville en 1951, la restaura selon des photos d'époque puis la donna au comté de San Bernardino en 1966, qui en fit un parc de comté. En s'approchant de Bakersfield : vallées d'orangers, de coton, vignobles avec quelques puits de pétrole au milieu. Lors de la traversée de la Sierra Nevada, aperçu des champs d'éoliennes.

 

24/09. Bakersfield / Yosémite National Park / Modesto. Balade à travers le Yosémite National Park après une longue montée à travers d'immenses pans de montagne très raides pour atteindre Yosémite Valley, vallée glaciaire d'altitude. Vue sur une cascade surnommée le voile de la mariée, et d'autres cascades à sec en cette saison. Découverte de « El Capitan », énorme monolithe de granit (+ de 900 mètres), aux pentes vertigineuses recherchées par tous les grimpeurs. On ne peut manquer le Half Dome, montagne arrondie de près de 3 000 mètres en forme de pain de sucre, devenu l'un des emblèmes de Yosémite. Découverte de séquoias géants dont l'un culmine à plus de 80 mètres et celui que l'on trouve dans les livres de géographie avec une trouée à la base de près de 2,50 mètres de large et 4 mètres de haut. Destination Modesto par une route sinueuse (montée puis descente). Merci au conducteur ! Nous retrouvons des vallées plus calmes avec des plantations de vignes, d'amandiers, de pêchers, de noyers, ...

 

25/09. Modesto / San Francisco. Arrivée de bonne heure à SF pour découvrir le Golden Gate (belle taille pour l'époque de sa construction terminée en 1937 : environ 1 400 mètres de long et des câbles de 92 cms de diamètre !). Tour de ville en car pour avoir un aperçu de ce que l'on va revoir à pieds. Après-midi libre où l'on commence à marcher à travers les 42 collines. Certains ont pris le fameux tramway, le célèbre cable-car, tant vu dans les films tournés à SF.

 

26/09. SF / Napa / Sausalito / SF. On traverse tôt la baie par le Golden Gate dans le brouillard; habituel en cette saison. Halte à Sonoma, petite ville sympathique avec des restes bien conservés de la période espagnole : mission, presidio (caserne, administration). Vallée de Napa, arrêt dans un vignoble dans la région de Carneros avec dégustation de vins californiens issus de cépages français (pinot noir, chardonnay, ...). Les avis furent très partagés ! Retour à SF sous un soleil resplendissant. Temps-libre à Sausalito, charmante cité balnéaire face à SF, de l’autre coté de la baie, belle vue sur SF et toute la baie, certains abandonnent le car et rentrent en bateau, une agréable promenade.

 

27/09. San Francisco. Excursion en ferry à l'île d’Alcatraz, l'un des pénitenciers des USA les plus célèbres : Al Capone y fut incarcéré. Les cellules sont individuelles, minuscules (environ 5 m²) et d'un confort des plus rustiques. Sinistre. Beaucoup de promenades à pieds pendant l'après-midi libre avec nouvelles découvertes de la ville avec ses différents quartiers: russe, chinois, ... et aussi la rue Lombard dont une partie est dite « la plus tortueuse du monde », effectivement très raide et très sinueuse. Cerise sur le gâteau après le diner-jazz : visite - non prévue - d'une partie de SF by night en limousine où nous étions 8 personnes. Arrêt sur le bord de la baie pour fêter cela avec du champagne (!) californien. Merci à Eliane et Marc-Antoine pour cette surprise très appréciée !

 

28/09. San Francisco / Côte Pacifique / Lompoc. Le point culminant de cette journée est la visite du Henry Cowell Redwoods state Park, réunissant toutes les espèces de séquoias géants. On y trouve pratiquement que des séquoias, de tailles impressionnantes et avec une densité stupéfiante. Arrêt à Monterey, station balnéaire sympathique. Déjeuner dans la petite ville de Carmel à flanc de collines, très calme, dont Clint Eastwood fut le maire.

 

29/09. Lompoc/ Solvang / Santa Barbara / LA. Solvang (vallée du soleil) a été créée par une colonie de Danois, venus lors des ruées vers l'or, et tout a été construit dans le style de leur pays et ceci perdure. Etonnant ! Arrêts à Santa Barbara, dont la mission est connue comme la reine des 21 missions de la côte californienne fondées par les espagnols à la fin du 18ème siècle, et Malibu. Nous n'avons pas vu les vedettes des feuilletons, au grand dam de certain(e)s. Il y a des points de vue sur les hauteurs, où sont construites de superbes villas de tailles impressionnantes, qui font rêver.

 

30/09. LA / Aéroport. Dernière journée aux USA. Avant le déjeuner et l'aéroport, découverte des communautés balnéaires de Marina del Rey, Venice Beach avec quelques canaux, Santa Monica sans pouvoir faire un petit plongeon. Décollage à l'heure et assoupissements/ou sommeils pour ceux qui le pouvaient.

 

01/10. Arrivée à Paris. Voyage terminé avec une certaine fatigue compréhensible après un long vol et près de 5 000 kms en car. Nous ramenons de très beaux souvenirs d'un voyage de très belle qualité. Nous rêvions avant de partir, et nous allons continuer de rêver.

 

Gabriel et Marisa, bus 1, Sartrouville

Publié par SORTIES POUR TOUS - dans Souvenirs
commenter cet article

commentaires

Présentation Du Site

  • : Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • Site SORTIES POUR TOUS Montesson Le Vésinet Chatou Sartrouville ...
  • : "SORTIES POUR TOUS" est une association de la loi de 1901 dont le but est d'organiser, à des tarifs négociés de groupe, des sorties diverses et distrayantes dans une ambiance de convivialité.
  • Contact

Historique Des MAJ

Dernière Mise A Jour du Site le : Vendredi 20 Octobre 2017

Rechercher Sur Le Site

Nous Ecrire / Adhérer

Pour écrire à l’Association OU réserver une sortie, cliquer ICI, puis indiquer vos noms, prénoms et e-mail.

 

Pour adhérer à l’Association, chèque d’adhésion, 3 enveloppes timbrées,… détail.

Eliane / Création

Eliane a créé l'Association, il y a bientôt 20 ans, par hasard ... Au départ, un groupe de copines, devenu de plus en plus grand, ... de bouches à oreilles, de sorties en sorties, l'Association s'est développée ... Suite ...

Sorties 2008/2017

Sorties 2008/2009

Sorties 2009/2010

Sorties 2010/2011

Sorties 2011/2012

 
Momo
Pinder